Hockey

Une équipe d’expérience

Hockey Canada a dévoilé jeudi une formation expérimentée en prévision des Jeux olympiques d’hiver qui se tiendront en février à Pyeongchang.

Si aucun joueur de la Ligue nationale de hockey ne pourra être présent en Corée, 23 des 25 joueurs qui participeront au tournoi le mois prochain ont de l’expérience dans le circuit. Douze de ceux-ci ont plus de cent matches sous la ceinture, et c’est Chris Kelly, ancien des Bruins de Boston et des Sénateurs d’Ottawa, qui remporte la palme, avec 833 matches dans les ligues majeures.

Les attaquants Mason Raymond, Raymond Bourque et Wojtek Wolski, entre autres, font aussi partie du groupe d’expérience de l’équipe canadienne.

Si le talent du groupe ne saute pas aux yeux, l’équipe unifoliée peut se targuer de posséder plus d’anciens joueurs de la LNH que son grand rival, les États-Unis. L’alignement américain pour Pyeongchang en compte quinze.

Trouver la chimie

Le Canada a utilisé la Coupe Spengler, tenue le mois dernier en Suisse, mais aussi les coupes Karjala et Channel One, comme tournois de base pour évaluer ses effectifs.

Si on se fie aux matches de la dernière Coupe Spengler, le Québécois Kevin Poulin devrait être le cerbère principal en Corée du Sud. L’ancien espoir des Islanders de New York a tenu un pourcentage d’arrêt de .971 en trois match à Davos.

Andrew Ebbett, lui aussi extrêmement efficace au tournoi annuel, connaît toute une saison avec le SC Berne dans la Ligue nationale suisse (NLA). Il devrait occuper un rôle important avec Équipe Canada aux Jeux, tout comme son coéquipier à Berne Mason Raymond.

Le défenseur québécois Maxim Noreau a amassé sept points à la Coupe Spengler. Il pourraît lui aussi prendre une place d’avant-plan. La ligne bleue sera cependant plus difficile à départager, la plupart des joueurs de ce département ayant moins d’expérience dans la LNH.

Bourque et Maxim Lapierre — deux anciens du Canadien —, Gilbert Brulé et Mat Robinson seront également à surveiller.

Le Canada tentera de remporter un troisième tournoi olympique de suite après ceux de Vancouver et de Sochi. Les compétitions de hockey s’amorcent le 10 février.

L’alignement canadien:

Rene Bourque (A)
Gilbert Brûlé (A)
Andrew Ebbett (A)
Quinton Howden (A)
Chris Kelly (A)
Rob Klinkhammer (A)
Brandon Kozun (A)
Maxim Lapierre (A)
Eric O’Dell (A)
Mason Raymond (A)
Derek Roy (A)
Christian Thomas (A)
Linden Vey (A)
Wojtek Wolski (A)

Stefan Elliott (D)
Chay Genoway (D)
Cody Goloubef (D)
Marc-André Gragnani (D)
Chris Lee (D)
Maxim Noreau (D)
Mat Robinson (D)
Karl Stollery (D)

Justin Peters (G)
Kevin Poulin (G)
Ben Scrivens (G)

Crédits photo: hockeycanada.ca

Article précédent

Darian Durant sur la corde raide

Article suivant

Josh Donaldson touche le gros lot

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *