HockeyLHJMQ

Alexis Lafrenière égalise un certain Sidney Crosby

L’attaquant de l’Océanic de Rimouski, Alexis Lafrenière a réalisé tout un exploit hier soir, en devenant le premier joueur recru de 16 ans de la LHJMQ à atteindre le plateau des 40 buts depuis Sidney Crosby en 2004 qui s’alignait aussi pour l’Océanic à l’époque.

Au cours des 20 dernières années, plusieurs premiers choix au total sont passés par Rimouski pour connaitre du succès dans le circuit Courteau. À seulement 16 ans, Lafrenière est déjà considéré comme un joueur prodige, après avoir récolté un impressionnant total de 76 points en 54 rencontres. Il se retrouve au quatrième rang des marqueurs du circuit.

C’est sûr que c’est flatteur d’être comparé à Crosby, mais je veux faire mon propre chemin et ne pas essayer d’imiter les autres avant moi », explique Lafrenière.

Il se classe encore loin de Crosby avec son sommet de 54 buts et 135 points, mais l’originaire de Saint-Eustache est assurément un joueur exceptionnel. Déjà considéré comme le premier choix de la LNH en 2020, cette nouvelle marque ne fera qu’augmenter sa valeur aux yeux des équipes professionnelles.

Grâce à une récolte de deux buts face aux Saguenéens de Chicoutimi hier soir, Lafrenière s’est positionné au deuxième rang des meilleurs buteurs de la LHJMQ derrière Alex Barré-Boulet (49) de l’Armada de Blainville-Boisbriand.

Ce dernier a d’ailleurs signé un premier contrat professionnel de trois ans avec le Lightning de Tampa Bay, alors que l’attaquant de 20 ans était joueur autonome.

Vitalii Abramov, un nom à mémoriser !

La LHJMQ a pu assister à un autre exploit hier soir, alors que le Russe Vitalii Abramov est devenu le meilleur marqueur européen dans l’histoire du circuit.

Au cours de sa carrière junior, l’attaquant des Tigres de Victoriaville a inscrit 284 points en 179 rencontres. L’ancien record appartenait à Stanislav Lascek avec 282 points en carrière.

Appartenant aux Blue Jackets de Columbus, Abramov a joué quatre matchs dans la Ligue américaine la saison dernière avec les Monsters de Cleveland.

Crédit photo : journaldequebec.com

Article précédent

Programmation du 25e anniversaire de l'Impact

Article suivant

Déjà une grosse perte pour l'Impact ?

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *