HockeyLNH

Brayden Point, la carte cachée du Lightning

L’entraineur-chef du Lightning de Tampa Bay, Jon Cooper, a donné le dur mandat de freiner la ligne de Patrice Bergeron à son jeune joueur de centre Brayden Point pour la série contre les Bruins. L’attaquant de 22 ans devait donc faire face au trio de l’heure dans la LNH avec seulement cinq parties de séries éliminatoires derrière la cravate.

Il a connu une première partie difficile terminant la rencontre avec une fiche de -5 et laissant le premier trio de Boston cumuler 11 points. Beaucoup de gens ont mis en doute sa capacité à faire face à un aussi gros défi. Le joueur de centre n’a pas tardé à faire taire les critiques avec une performance de 4 points dans le match numéro deux. Point et le Lightning ne regarderont plus derrière remportant la série en cinq parties.

Brayden Point a donné raison à son entraineur de lui avoir donné une aussi grosse responsabilité. Outre le premier match difficile, il a été très solide cumulant 6 points et une fiche de +7 lors des quatre victoires de son équipe.

L’attaquant du Lightning est donc un joueur clé dans la formation de Jon Cooper. Il a récolté 10 points en séries, ce qui le place au deuxième rang de son équipe derrière Nikita Kucherov. Point fait également bien dans le cercle de mise au jeu avec un excellent taux de 50% depuis le début des éliminatoires. Il a aussi prouvé qu’il peut produire tout en ayant des missions défensives. En effet, lui et ses partenaires ont limité le trio de Bergeron à seulement quatre points à cinq contre cinq lors des quatre derniers matchs de la série.

Parions que Brayden Point aura encore une fois de grosses responsabilités pour la finale de l’Est. Que ce soit Pittsburgh ou Washington, son trio devra certainement freiner les gros canons offensifs de ces adversaires, de la même façon qu’ils l’ont fait contre les Bruins de Boston.

Crédit photo : AP Photo/Mike Carlson

Article précédent

William Karlsson, le regret des Blue Jackets

Article suivant

Une flèche sur Twitter entre Brad Marchand et le Canadien

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *