HockeyLNH

Ça se complique pour Kevin Shattenkirk

Lorsque les Rangers de New York ont acquis le défenseur Kevin Shattenkirk comme joueur autonome l’an passé, il croyait bien avoir fait une bonne chose. Cependant, un an plus tard, il semble que la situation de l’Américain se complique avec l’équipe.

Après seulement trois matchs avec les Rangers cette saison, Shattenkirk connait des moments très difficiles. Même s’il n’a jamais été reconnu pour ses prouesses défensives, ce dernier montre déjà un différentiel négatif de -4 et n’a toujours pas fait noircir la feuille de pointage. C’est vrai que la brigade défensive à New York n’est plus la force de l’équipe, mais disons que le principal intéressé n’aide pas sa cause actuellement.

Disons que son contrat de 26,6 M$ pour 4 ans avec les Rangers ne vaut pas ça du tout jusqu’à maintenant. L’an passé, Shattenkirk n’a joué que 46 rencontres et n’a récolté que 23 points pour ensuite se faire opérer à un genou à la fin de la saison.

Cette situation a donc forcé le nouvel entraineur-chef David Quinn à l’utiliser pour seulement un peu plus de 7 minutes dimanche soir face aux Hurricanes de la Caroline. Pire encore, il pourrait être laissé de côté face aux Sharks de San Jose pour le prochain match de l’équipe jeudi soir.

La bonne nouvelle pour le joueur de 29 ans, c’est que David Quinn l’a dirigé dans les rangs universitaires et dans la ligue américaine auparavant. Ce qui veut dire que les deux hommes se connaissent bien et l’entraineur-chef a assuré que Shattenkirk demeure un joueur important pour les Rangers. Il aura donc encore la chance de se retrousser les manches pour les prochaines rencontres, surtout qu’il serait supposé être le meneur de la défensive de sa formation.

Crédit photo : nhl.com

Article précédent

Des fleurs pour Ducharme et Richardson

Article suivant

Nicolas Deslauriers de retour d'ici deux semaines

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *