CanadiensHockeyJoueurs autonomes

Ces anciens du CH pourraient être libres comme l’air le 1er juillet prochain

Soyons francs, il y a eu beaucoup de va-et-vient chez le Canadien de Montréal au cours des dernières saisons. Des joueurs qui ont évolué longtemps avec le Tricolore tels que Max Pacioretty, Andrei Markov ou Alex Galchenyuk ne sont plus des membres du CH.

Certains autres individus n’ont fait que passer à Montréal après avoir été échangé ou libéré par l’équipe et pourraient se retrouver une fois de plus sous d’autres cieux au cours de la saison 2019-2020 de la Ligue nationale de hockey (LNH). Voici une liste des 16 anciens joueurs qui ont évolué dans l’organisation du Canadien de Montréal au cours de leur carrière et qui pourraient devenir joueurs autonomes sans compensation l’été prochain.

 

Thomas Vanek

Vanek a joué 18 parties avec le Canadien en 2013-2014. L’ailier gauche est âgé de 35 ans. Il a amassé 36 points en 64 joutes avec les Red Wings de Détroit la saison passée. Matthew Zator, qui se présente comme un partisan des Canucks de Vancouver, a écrit un texte intéressant à son sujet. Il aimerait voir à nouveau Thomas Vanek avec les Canucks la saison prochaine.

Ron Hainsey

Hainsey a disputé 32 rencontres avec le Canadien entre 2002 et 2004. Le défenseur a d’ailleurs été un choix de premier tour du CH en 2000. Il est membre des Maple Leafs de Toronto depuis le 1er juillet 2017, lorsqu’il s’est vu offrir un contrat de 2 ans d’une valeur de six millions de dollars. Il serait fort étonnant que Ron Hainsey renouvelle son entente à Toronto.

 

Tom Pyatt

Un employé de soutien de caractère. Certains le qualifiaient de l’un des « chouchous » de Jacques Martin, ex-entraineur-chef du Canadien. Pyatt est devenu membre de Canadien au même moment que le controversé Scott Gomez lorsque les Rangers de New York et le tricolore ont, le 30 juin 2009, conclu un échange. Le contrat de Tom Pyatt est entre les mains des Canucks de Vancouver à l’heure actuelle.

 

Al Montoya

Engagé par le Canadien en 2016, le gardien de 34 ans s’est envolé vers Edmonton en janvier 2018 pour y jouer avec les Oilers. Son contrat de deux saisons d’une valeur d’un peu plus de deux millions de dollars viendra à terme le 1er juillet prochain.

 

Devante Smith-Pelly

L’ailier droit a pris part à 66 duels avec le Canadien entre 2015 et 2016. Après avoir offert des performances très intéressantes lors des séries éliminatoires 2018 avec les Capitals de Washington, Smith-Pelly a été plutôt discret au cours de la plus récente saison.

J.J Regan de NBC Sports rapporte que la saison 2018-2019 pourrait être la dernière de Devante Smith-Pelly au sein de l’organisation des Caps. Si tel est le cas, l’attaquant devra se trouver une nouvelle entente en vue de la prochaine campagne.

 

Daniel Carr

Carr est un joueur d’élite chez les mineures. L’ailier gauche a amassé 71 points en 52 joutes la saison passée avec les Wolves de Chicago, dans la Ligue américaine de hockey (LAH).

La LNH semble toutefois difficile à atteindre pour Daniel Carr, ce dernier n’ayant joué que six parties avec les Golden Knights de Vegas la saison passée.

L’attaquant a joué au sein de l’organisation du Canadien entre 2014 et 2018.

 

Kenny Agostino

En 2018-2019, Agostino a joué 36 rencontres avec le CH. Les Devils du New Jersey l’ont réclamé au ballotage en février dernier. Son entente d’un an d’une valeur de 700 000$ prendra fin le 1er juillet prochain.

 

Peter Holland

Holland  n’a pas disputé une seule rencontre dans le grand club lors de son passage à Montréal. En 20 joutes avec le Rocket de Laval, dans la LAH, Holland a récolté 19 points. Il faut tout de même mentionner que l’attaquant avait joint le tricolore à l’été 2017, puis échangé par l’équipe en novembre de la même année. S’il ne s’entend pas avec les Blackhawks de Chicago, l’équipe qui déteint ses droits, il deviendra libre comme l’air l’été prochain.

MISE À JOUR** : Holland se serait entendu, aujourd’hui 22 mai 2019, avec une équipe de la KHL (Yekaterinburg) jusqu’en 2021.

 

Michael Bournival

Repêché par l’Avalanche du Colorado puis échangé au Canadien en retour du défenseur Ryan O’Byrne, Bournival a joué 89 rencontres avec le CH. Il a plié bagage pour Tampa bay lorsqu’il s’est entendu avec le Lightning le 1er juillet 2016.

Raphaël Doucet, rédacteur à RDS, rapporte qu’éviter un déménagement à sa fille ainsi qu’à sa conjointe est un facteur qui aide Bournival à vouloir demeurer en Floride.

 

Gabriel Dumont

Dumont a été repêché en cinquième ronde du repêchage de 2009 par le Canadien. Le natif de Dégelis, dans la province de Québec, a joué la totalité de la dernière saison dans la LAH. Tout comme Bournival, il s’est entendu avec le Lightning de Tampa bay le 1er juillet 2016.

 

Autres ex-joueurs de l’organisation du Canadien de Montréal qui pourraient devenir futurs joueurs autonomes ainsi que l’équipe qui détient ses droits présentement :

 

Adam Cracknell – Ducks d’Anaheim

Brandon Davidson et Andreas Martinsen – Blackhawks de Chicago

Byron Froese – Flyers de Philadelphie

Eric Tangradi – Devils du New Jersey

Jarred Tinordi – Prédateurs de Nashville

Dustin Tokarski – Rangers de New York

 

 

Ces joueurs, pour la plupart des employés de soutien, parviendront-ils à renouveler leur entente avec leur équipe respective de la LNH en 2019-2020? La chasse aux joueurs autonomes arrive à grands pas. La réponse à cette question prendra forme d’ici le 1er juillet !

Suivez-moi sur :

Facebook

Twitter

Credit photo : Sportsnet

Article précédent

Solide contribution de Maxime Comtois dans l'AHL

Article suivant

Les Raptors égalisent la série face aux Bucks

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *