CanadiensHockey

Dale Weise n’est plus le même depuis son départ de Montréal

Lorsqu’on parle d’un joueur de la LNH qui a « du cœur », qui offre le maximum de ses capacités à son équipe lors de chacune des parties auxquelles il prend part, il est possible de faire référence avec Dale Weise, ex-attaquant des Canadiens. Il était du moins possible de créer ce lien à l’époque où il évoluait à Montréal.  Le natif de Winnipeg, au Manitoba, a-t-il cessé de consacrer autant d’efforts à sa formation en 2018? Ou n’est-il simplement pas au sein de l’équipe qui correspond au type de joueur que Dale Weise est? Une chose est sure, les statistiques et performances de Dale Weise ont chuté depuis 2016, année où il est passé de Montréal à Chicago.

 

Jusqu’à ce que le CH obtienne Dale Weise, ce dernier était considéré un joueur de quatrième ligne, sans plus. Le tricolore a toutefois permis à Weise de devenir un joueur de soutien de qualité en offrant à l’ailier droit un rôle important au sein de son alignement. À son premier match avec le tricolore qui opposait les Canadiens aux Flames, le principal intéressé a obtenu un temps de glace de plus de 12 minutes, ce que Weise n’avait eu qu’à quatre reprises en 2013-2014, avant de plier bagage pour Montréal. Michel Therrien, l’entraîneur des Canadiens à cette époque, utilisait Weise à toutes les sauces. Tantôt sur la première ligne, tantôt en désavantage numérique, Weise a rapidement mis les partisans du CH dans sa poche. D’autant plus que le joueur aujourd’hui âgé de 30 ans avait été obtenu en retour de Raphael Diaz, un défenseur qui n’était plus indispensable à l’équipe. Weise était l’un des employés de soutien le plus productif dans la LNH au sein de l’organisation montréalaise.

Un peu plus de deux ans après que les Canadiens eu acquis Dale Weise, le club montréalais a envoyé ce dernier aux Blackhawks de Chicago en compagnie de Tomas Fleischmann. Philip Danault ainsi qu’un choix de deuxième tour en 2018 prenaient alors le chemin inverse. Les Hawks n’ont pas renouvelé le contrat de Weise durant la saison morte. L’ailier droit a donc été offert aux 29 autres clubs de la LNH à l’été 2016.

 

Certaines rumeurs circulaient disant que Weise reviendrait à Montréal. Ces rumeurs ont rapidement été démenties, puisque les Flyers se sont entendus avec le joueur d’avant dès le 1er juillet, date de l’ouverture du marché des joueurs autonomes. Le pacte conclu entre Philadelphie et Dale Weise était d’une durée de quatre saisons et son salaire annuel était évalué à deux millions et 350 000 $.

Depuis, Weise a amassé 26 points en 120 rencontres avec les Flyers de Philadelphie. Il a malheureusement suscité les critiques des partisans et semble éprouver de la difficulté à retrouver ses moyens.

 

Un nouveau départ serait-il bénéfique pour Dale Weise?

Avoir un contrat si lucratif pour est-il un poids sur les épaules en surplus pour un joueur de la trempe de Dale Weise, qui, malgré les fiers services rendus au CH, demeure un employé de soutien?

Une chose est sure, beaucoup de partisans des Canadiens de Montréal seront en mesure de se rappeler de la présence de Dale Weise au sein de l’alignement du CH lors des séries éliminatoires de la saison 2013-2014. Weise avait récolté quelques points importants, mais avait également entretenu une rivalité avec Milan Lucic qui avait fait jaser à travers la LNH.

Facebook/Twitter : @StevenMcAHockey

 

Article précédent

Le Canadien domine, mais s'incline contre le Lightning

Article suivant

La route de la perfection chez les Rams ?

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *