HockeyLNH

Deux principaux candidats comme DG à Seattle

Même si la ville de Seattle a encore deux ans et demie avant de faire ses débuts dans la LNH, le processus d’expansion est déjà commencé. Il faut dire que le temps passe vite quand on a plusieurs dossiers à régler autour de la construction d’une équipe compétitive du circuit Bettman.

Le groupe mené par l’ancien entraineur-chef des Coyotes de l’Arizona, Dave Tippett, a déjà en tête d’entamer le processus d’embauche du directeur général qui aura la tâche de construire une équipe compétitive rapidement. Parmi les deux candidats principaux, on parle de Ken Holland, le directeur général actuel des Red Wings de Detroit et Kelly McCrimmon qui est adjoint au directeur général à Las Vegas.

Holland verra son contrat tomber à échéance à la conclusion de la saison actuelle et il est originaire de la Colombie-Britannique, tout près de Seattle. Ayant eu l’habitude de construire des bonnes équipes à Detroit dans les dernières années, sa liste de contacts est énorme et il possède l’expérience pour passer à travers d’un processus aussi exigeant. Un défi intéressant pour un homme de hockey.

De son côté, McCrimmon part avec une longueur d’avance puisqu’il a vécu toutes les étapes de la construction des Golden Knights de Las Vegas en 2016. Il a certainement appris des choses que les autres directeurs généraux potentiels ne sont simplement pas au courant. Des petits secrets qui permettrait à la future équipe de Seattle d’obtenir des joueurs surprenants comme à Las Vegas l’an passé.

À noter que le repêchage d’expansion se fera exactement de la même manière qu’avec les Golden Knights, alors que Las Vegas ne sera d’ailleurs pas inclus. Ce qui implique que les 30 autres équipes de la LNH devront protéger sept attaquants, trois défenseurs et un gardien de but, ou huit patineurs (attaquants et défenseurs confondus) et un gardien.

Cela risque d’ailleurs d’être beaucoup plus difficile pour l’équipe de Seattle de mettre la main sur des joueurs dominants puisque les autres organisations auront le temps de se préparer cette fois-ci, mais aussi d’éviter de répéter les mêmes erreurs du passé. On devra donc être plus intelligent pour bâtir l’équipe.

Bref, cela risque d’être très excitant tout ça !

Crédit photo : si.com

Article précédent

Un nouvel attaquant pour l'Impact

Article suivant

Tom Wilson se fait prendre à son propre jeu

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *