HockeyLNH

Elias Pettersson devrait remporter le trophée Calder

Elias Pettersson se dirige vers le trophée Calder, un honneur remis à la recrue de l’année au cours de la dernière saison régulière dans la LNH.

L’attaquant des Canucks de Vancouver est en lice avec le défenseur des Sabres de Buffalo Rasmus Dahlin et le gardien Jordan Binnington des Blues de St. Louis, alors que Pettersson a connu une saison mémorable.

Celui-ci a terminé la dernière campagne avec une récolte de 66 points en 71 parties, ayant été blessé pour quelques rencontres. Il s’agit d’un record pour un joueur de première année chez les Canucks de Vancouver, alors que Pavel Bure (1991-92) et Ivan Hlinka (1981-82) avaient tous les deux amassé 60 points. L’athlète de 20 ans a terminé au premier rang de la LNH chez les joueurs recrus, 21 points devant Brady Tkachuk.

De son côté, Dahlin a également été exemplaire chez les Sabres, en tant que premier choix au total en 2018. Disputant les 82 matchs de son équipe, il a amassé 53 points, dont 9 buts, pour terminer au 1er rang chez les défenseurs recrus de la ligue. Âgé de 18 ans, il est devenu le 5e défenseur dans l’histoire de la LNH à récolter au moins 30 points avant d’avoir 19 ans.

Finalement, le gardien Binnington a obtenu la confiance de la ligue, ayant été à l’origine de la remontée spectaculaire au classement pour les Blues qui ont participé aux séries éliminatoires. Entamant sa saison le 7 janvier avec un blanchissage face aux Flyers de Philadelphie, il a terminé l’année avec 24 victoires, une moyenne de 1,89 but alloué par match et une efficacité de ,927% en 32 départs. Il est d’ailleurs devenu seulement le deuxième gardien du hockey moderne avec Jacques Plante à réussir au moins 5 blanchissages à ses 18 premiers départs en carrière. Il est un choix de troisième ronde en 2011.

Le gagnant du trophée Calder sera annoncé le 19 juin prochain à Las Vegas. Le vainqueur succédera à Mathew Barzal des Islanders de New York.

Crédit photo : nhl.com

Article précédent

Le prochain DG des Oilers avec le Tricolore ?

Article suivant

L'Impact accueille le Fire cet après-midi

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *