HockeyHockey Junior

L’Armada savoure un 6e gain de suite face au Phoenix

BOISBRIAND- Une performance de quatre points d’Alex Barré-Boulet a conduit l’Armada vers une sixième victoire consécutive, cette fois par la marque de 7 à 4 contre le Phoenix de Sherbrooke vendredi soir au Centre d’Excellence Sports Rousseau.

La première période a donné des maux de tête aux deux entraineurs. Pas moins de cinq buts ont été marqués. Trois buts ont d’ailleurs été inscrits en 47 secondes de jeu.

Le Phoenix a ouvert la marque par l’entremise de Hugo Roy qui a marqué son 17e de la campagne. L’Armada a donné la réplique quelques secondes plus tard lorsque Alexander Katerinakis a intercepté une passe pour filer seul devant le gardien du Phoenix Reilly Pickard qui s’est avoué vaincu devant la feinte du montréalais. Alexandre Alain a par la suite donné les devants à l’équipe locale en acceptant la passe de Drake Batherson.

Une punition douteuse infligée à Alex Barré-Boulet a souri à Sherbrooke à mi-chemin dans le premier vingt. C’est alors que l’attaquant Félix Robert a trompé la vigilance du russe Mikhail Denisov pour créer l’égalité dans la partie.

La parité au pointage fut néanmoins de courte durée puisque Joël Teasdale a servi une passe dans l’enclave à Alex Barré-Boulet qui a marqué son 40e filet de la saison en avantage numérique pour donner les devants 3 à 2 à l’Armada.

Le deuxième engagement n’a guère été plus tranquille. Le défenseur Thomas Grégoire a fait vibrer les cordages grâce à un tir de la pointe en supériorité numérique pour ramener tout le monde à la case départ.

En fin de deuxième période, Alexander Katerinakis a marqué son deuxième but de la rencontre de la même façon qu’il avait inscrit son premier, en s’échappant devant le gardien Pickard.

Quelques instants plus tard, l’attaquant de 20 ans Mathieu Olivier a surpris le gardien Émile Samson d’un tir bas pour provoquer l’égalité dans le match.

C’est à peine 30 secondes plus tard que l’attaquant Rémy Anglehart s’est amené à 2 contre 1 devant le gardien du Phoenix qu’il a finalement déjoué d’un tir bas pour offrir une avance de 5 à 4 à la formation des Laurentides, avance qu’ils ont conservé jusqu’au dénouement de la partie.

Alex Barré-Boulet a marqué son 41e, tandis que Joël Teasdale a inscrit son 22e filet de la campagne en fin de rencontre pour propulser l’Armada vers une victoire de 7 à 4 contre le Phoenix.

Malgré une rencontre où l’offensive de l’Armada a particulièrement rayonné, la défensive de l’Armada a été plutôt permissive face à Sherbrooke en allouant plusieurs bonnes chances de marquer ce qui a couté quatre buts aux hommes de Joël Bouchard.

«Ça arrive des soirées comme ça, on était rouillé au début, mais plus le match avançait, meilleurs on était. On n’est pas tout à fait au niveau que je veux qu’on soit. On continue d’avancer», a mentionné l’entraineur-chef à propos de la performance de son équipe.

Une adaptation difficile pour Batherson

Lors du Championnat du Monde junior, l’attaquant Drake Batherson s’était avéré être l’un des meilleurs attaquants du prestigieux. Toutefois, son adaptation à sa nouvelle équipe semble plus difficile que prévu. Rapidement dans le troisième tiers, l’entraineur-chef de l’Armada a pris la décision de clouer au banc l’espoir des Sénateurs d’Ottawa.

«Il a pris de mauvaises punitions à Rouyn-Noranda. Que tu t’appelles Batherson ou Giguère, je les traite tous pareil, tu embarques dans les consignes d’équipe sinon tu ne joues pas», a mentionné Joël Bouchard après la rencontre face à Sherbrooke.

«Il était parmi les meilleurs au monde au Championnat du monde junior, mais il va devoir s’ajuster», a affirmé le grand manitou de la formation de Blainville-Boisbriand au sujet de Batherson.

Même son de cloche du côté de Mikhail Denisov

Le gardien russe Mikhail Denisov a connu une soirée très difficile. Après avoir cédé trois fois sur neuf lancers, l’entraineur-chef de l’Armada a décidé de retirer son portier de la rencontre au profit d’Émile Samson qui a accordé un seul but en relève à Denisov.

«Le gardien de but n’a pas été bon ce soir. Il va rebondir, il a eu de bons matchs dernièrement», a répondu Joël Bouchard aux journalistes après la partie de vendredi soir.

Le Phoenix rebondit dans la défaite

Après la défaite humiliante de 8 à 0 subit aux mains des Voltigeurs, le Phoenix se devait d’offrir une bonne opposition à l’Armada pour ramener l’équipe sur le droit chemin. Même s’ils ont été battus par la meilleure équipe du circuit, la troupe de Stéphane Julien semblait, somme toutes, satisfaite de leur performance offerte à Boisbriand.

« On a joué un bon match, on est sorti de la bonne façon, mais nous avons commis des erreurs individuelles qui nous ont couté des buts», a raconté l’attaquant de 20 ans Mathieu Olivier après la rencontre.

Retour au jeu pour Anthony Poulin

L’attaquant Anthony Poulin effectuait un retour au jeu vendredi soir, lui qui s’était blessé à une jambe lors de la rencontre du 5 novembre à Québec.

«J’avais hâte de jouer, mais c’est sûr que c’était plus difficile de revenir au jeu. La vitesse d’exécution et de réaction c’est sûr que c’était au ralenti, mais globalement je suis content d’être de retour», a souligné le fougueux attaquant.

Crédit Photo: TVA Sports

Article précédent

Eric Wood contraint de prendre sa retraite

Article suivant

Caroline Wozniacki remporte son premier majeur

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *