HockeyHockey Junior

Un tour du chapeau d’Alexandre Alain suffit à l’Armada pour battre le Drakkar

BOISBRIAND — Alexandre Alain a marqué à trois reprises pour permettre à l’Armada de Blainville-Boisbriand de l’emporter par la marque de 4 à 1 mercredi soir contre le Drakkar de Baie-Comeau.

Les joueurs de l’Armada ont eu besoin de 25 lancers au filet pour finalement parvenir à tromper la vigilance de l’ancien portier du noir et blanc Francis Leclerc. En avantage numérique, l’attaquant Alex Barré-Boulet a repéré Alexandre Alain qui n’en demandait pas autant pour déjouer le gardien du Drakkar d’un puissant lancer sur réception ce qui a créé l’égalité 1 à 1 après 40 minutes de jeu.

L’Armada a retrouvé un peu de hargne en troisième période. L’attaquant Drake Batherson a servi une passe transversale parfaite à Alexandre Alain qui n’avait qu’à décocher un tir sur réception dans une cage laissée libre par le gardien de Baie-Comeau, Francis Leclerc. Le duo Batherson-Alain en a rajouté à mi-chemin en troisième lorsqu’Alexandre Alain a saisi un retour de lancer de l’espoir des Sénateurs d’Ottawa pour marquer son 25e filet de la présente campagne.

L’Armada a eu plusieurs bonnes chances de marquer dans le premier vingt, mais si la rondelle n’a pas pénétré le filet du Drakkar, Francis Leclerc en est le grand responsable. Il s’est dressé devant les 12 tirs dirigés vers lui pour frustrer ses anciens coéquipiers.

Ses coéquipiers se sont assurés de le récompenser tôt en deuxième période. Alors que son équipe évoluait avec un homme en plus, l’attaquant natif de Lévis Édouard St-Laurent a profité d’un retour de lancer dans l’enclave pour donner les devants au Drakkar grâce à son 8e but de la saison.

Drake Batherson a marqué son 19e de la saison dans un filet désert.

20 points de classement séparaient les deux formations avant la rencontre de mercredi et pourtant, le Drakkar a tenu son bout lors des 40 premières minutes en empêchant les attaquants de l’Armada de travailler efficacement en zone offensive.

« C’est décevant. On sait qu’on est meilleur que ça, mais au bout de la ligne, on a quand même des points », a affirmé le capitaine Alexandre Alain, qui malgré la victoire et son tour du chapeau, ne semblait pas satisfait de la performance des siens contre le Drakkar.

Francis Leclerc déjà de retour à la maison

Soumis au ballotage par l’Armada le 8 janvier dernier, Francis Leclerc retrouvait déjà ses anciens coéquipiers à Boisbriand mercredi soir, mais cette fois, dans l’uniforme du Drakkar.

« J’avais beaucoup d’énergie pour ce match et je voulais les battre, mais je dois avouer que c’était bizarre de faire le réchauffement et jouer de l’autre bord », a affirmé avec déception l’ancien porte-couleur de l’Armada.

Il a limité les dégâts pour son équipe tout au long de la rencontre grâce à quelques arrêts importants, dont quelques-uns en première période. Grandement sollicité, il a fait bonne figure en stoppant 35 des 38 tirs dirigés vers lui.

« C’est une jeune brigade défensive, c’est pourquoi j’ai eu beaucoup de tirs, mais j’essaie de les aider le mieux que je peux », a admis Francis Leclerc après la rencontre à Boisbriand mercredi soir.

Retour au jeu pour Alexander Katerinakis

L’attaquant Alexander Katerinakis effectuait son retour au jeu mercredi soir contre le Drakkar de Baie-Comeau, lui qui était sur la touche depuis le 26 novembre dernier en raison d’une blessure à l’épaule.

« Au début, c’était difficile, mais à partir de la deuxième période, je commençais à me sentir à l’aise. Je suis content d’être de retour et de pouvoir faire ma part dans notre route vers la coupe », a répondu l’attaquant originaire de Montréal après la rencontre de mercredi contre Baie-Comeau

Crédit Photo: Beauport Express

Article précédent

Le Canadien ne peut offrir la victoire à Claude Julien

Article suivant

Novak Djokovic poursuit son chemin

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *