HockeyLNH

L’année des Jackets ou des Caps ?

On le dit souvent, le hockey des séries est le meilleur hockey de toute la saison. Les 82 parties du calendrier régulier maintenant chose du passé dans la Ligue Nationale, les seize équipes restantes batailleront pour un même objectif : la Coupe Stanley

Quand arrive le temps du tournoi printanier pour les grands honneurs, j’espère toujours voir une histoire cendrillon. Je veux voir les négligés se rendre loin. Les Golden Knights de Las Vegas sont déjà la surprise de la saison 2017-2018. La troupe de Gerard Gallant voudra réécrire l’histoire à nouveau.

Parmi les autres équipes qui voudront créer une surprise, on retrouve les Blue Jackets de Columbus. Depuis leur venue dans la LNH en 2000, les Jackets ont participé trois fois aux séries éliminatoires. À chaque fois, ils ont été sortis éliminés dès la première ronde.

L’inexpérience des séries peut expliquer les insuccès des Jackets. Sur papier, Columbus représente une bonne équipe, avec des jeunes talents à la profusion et un gardien de but d’élite en Sergei Bobrovski. L’entraîneur-chef de la formation, John Tortorella, n’est pas étranger aux séries d’après saison. Il a déjà soulevé le précieux trophée alors qu’il dirigeait le Lightning en 2004.

Les Blue Jackets devront se défaire d’un rival de section au premier tour. Ils croiseront le fer avec la bande à Ovi, les Capitals de Washington.

Les Caps, quand arrive la danse du printemps, ne parviennent pas à enfiler les bons souliers. Combien de fois ils ont amorcé le bal en force, sans toutefois avoir l’honneur de participer au slow final.

Année après année, les attentes sont grandes sur les épaules des Caps. Une équipe qui performe bien en saison, menée par Ovechkin, qui semble disparaître quand vient les grandes occasions. Est-ce que cette année pourrait être finalement, l’année des Capitals de Washington ?

L’apport des russes

Cette série entre les Blue Jackets et les Capitals se décidera par l’apport des joueurs vedettes. D’un côté comme de l’autre, la Russie sera au coeur des discussions.

Chez les Capitals, bien évidemment, le nom d’Alex Ovechkin est le premier à venir en tête, mais il ne faudrait oublier Evgeny Kuznetsov. L’attaquant de 25 ans a connu sa meilleure saison sur le plan offensif, accumulant 83 points en 79 parties. Le défenseur, Dmitry Orlov, pourrait également avoir son mot à dire.

À Columbus, l’attaque est également menée par un russe, Artemi Panarin. La sensation russe, à sa première saison dans l’uniforme des Blue Jackets, en aura surpris plus d’un sans les Kane et Toews à ses côtés. Tout comme Kuznetsov à Washington, Panarin a inscrit un nouveau sommet personnel, en récoltant 82 points cette saison. Devant le filet, personne ne peut nier les habiletés de Sergei Bobrovski. Ce dernier s’est établi comme l’un des meilleurs à sa position, faisant preuve de constance soir après soir.

Le coup d’envoi de cette série aura lieu demain au Capital One Arena de Washington.

Crédit photo : NHL.com

 

Article précédent

David Choinière s'absentera pour six mois

Article suivant

Une première depuis 2013 pour Sebastian Vettel ?

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *