Hockey

L’Armada récompensé pour sa saison

Les séries éliminatoires ne reprendront que demain dans la Ligue de Hockey Junior Majeur du Québec, le temps de laisser quelques jours de repos. Profitant de ce congé, la ligue présentait son gala honorant les joueurs par excellence de la dernière année ; les rondelles d’or 2018. Les cérémonies se tenaient à Brossard.

Sans surprise, l’Armada de Blainville-Boisbriand a été l’équipe la plus récompensée, raflant quelques prix au passage. La troupe de Joël Bouchard aura été constante toute la saison, terminant au premier rang du classement général. L’Armada est la seule équipe à avoir franchi le cap des 100 points, avec un total de 106.

Pour sa prestance derrière le banc, Bouchard s’est vu remettre le trophée Ron-Lapointe, honneur remis à l’entraîneur de l’année. L’homme de hockey de 44 ans n’a jamais eu sa langue dans sa poche, critiquant ouvertement ses joueurs à quelques reprises cette saison.

Le grand gagnant de cette soirée aura été l’attaquant de l’Armada, Alex Barré-Boulet. À 20 ans, il disputait sa dernière campagne dans le circuit Courteau et quelle saison il a connue! Le Magnymontois a littéralement explosé sur le plan offensif, remportant le championnat des marqueurs, avec une récolte de 116 points en 65 rencontres.

Ses performances ont attiré bien des dépisteurs de la LNH. Au bout du compte, Barré-Boulet a signé un contrat professionnel avec le Lightning de Tampa Bay.

Il a également mis la main sur le trophée Michel Brière, remis au joueur le plus utile.

Parmi les autres récipiendaires chez l’Armada, Joël Tisdale s’est vu attribuer le titre du joueur le plus gentilhomme (Selke) et Alexandre Alain, celui du joueur étudiant de l’année (Marcel-Robert).

Sourire malgré la défaite

Perdre quand vient le temps des séries éliminatoires n’est jamais facile à avaler, particulièrement après une dure année de travail.

Quelques joueurs et même un directeur général ont pu retrouver un sourire après l’élimination de leur équipe du tournoi printanier.

L’Océanic de Rimouski a quitté Brossard avec deux trophées en poche. Alexis Lafrenière a remporté le titre de recrue de l’année. Il devient le premier québécois, depuis Charles Hudon en 2010-2011, à recevoir cette distinction.

Il a complété sa première saison avec 80 points, enfilant 42 buts au passage et devenant ainsi le 3e joueur de l’Océanic à inscrire 40 filets à 16 ans, après Sidney Crosby et Vincent Lecavalier.

Son entraîneur-chef et directeur général, Serge Beausoleil, s’est mérité le trophée Maurice-Fillion, pour le directeur gérant de l’année dans la LHJMQ.

Parmi les autres élus, on compte le gardien de but des Huskies de Rouyn-Noranda, Samuel Harvey, terminant la saison avec la meilleure moyenne de buts alloués à 2.10.

Le représentant des Saguenéens de Chicoutimi, Vincent Lapalme, a pour sa part, été élu joueur humanitaire. Pour l’avoir côtoyé durant toute la saison, il s’agit d’un honneur pleinement mérité pour le Lavallois. Toujours sympathique, il prend le temps de saluer tout le monde et est dévoué envers la communauté, ici, à Chicoutimi.

Galipeau et Zadina dans une classe à part

Parmi les derniers honneurs remis hier soir, le suspense était présent entre deux joueurs du Titan d’Acadie-Bathurst pour le défenseur de l’année.

Olivier Galipeau et Noah Dobson ont respectivement terminé premiers et deuxièmes chez les défenseurs au chapitre des points. C’est finalement Galipeau qui a eu le dessus sur son coéquipier.

Le défenseur de 20 ans a connu une dernière saison du tonnerre, lui qui avait commencé l’année comme capitaine des Saguenéens. Il a été le seul arrière à franchir le cap des 20 buts (25) et la barre des 70 points (74).

Le repêchage de la Ligue Nationale prendra place les 22 et 23 juin prochain à Dallas, et plusieurs joueurs de la LHJMQ seront présents sur place. Parmi eux, la jeune sensation des Mooseheads d’Halifax, Filip Zadina.

Le tchèque a fait honneur à son talent, détrônant Alexis Lafrenière par deux points au sommet de la colonne des pointeurs chez les joueurs de première année. Selon l’avis des recruteurs de la LNH, Zadina représente un choix dans le top 3 à Dallas, lui valant le trophée Michael Bossy dans la LHJMQ.

Les honneurs remis, les gagnants choisis, tout le monde doivent se remettre à la tâche ce vendredi, pour le début de la deuxième ronde des séries éliminatoires.

Crédit photo : LHJMQ

Article précédent

Retour des marqueurs de 40 buts dans la LNH

Article suivant

Première ronde respectable pour Tiger Woods au Masters

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *