HockeyOlympiques

L’équipe cendrillon !

Peu de gens avaient prédit en ouverture de tournoi olympique masculin de hockey que le Canada et l’Allemagne allaient s’affronter en demi-finale. Les deux pays croisaient le fer ce matin pour une place en grande finale.

Une rencontre qui semblait à l’avantage du Canada, mais il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué.

En quart de finale, les Canadiens ont défait la Finlande au compte de 1-0. Du côté des Allemands, ils ont surpris tout le monde en infligeant une première défaite à la Suède.

Déjà en avance 1-0 après le premier engagement, la troupe de Marco Sturm a frappé fort en début de deuxième période, inscrivant un doublé en l’espace de trois minutes. Matthias Plachta et Frank Mauer ont tour à tour déjoué le gardien de but canadien, Kevin Poulin.

Gilbert Brûlé redonna confiance aux siens en enfilant le premier but du Canada moins de deux minutes après le filet de Mauer.

Les Allemands n’étaient pas en reste avec une troisième but en période médiane, cette fois-ci, de Patrick Hager.

En retard 4-1 avant le début de la troisième période, la charge de travail était immense sur la formation canadienne. Allait-elle être en mesure de combler cet écart de trois buts ?

Les Canadiens ont amorcé le dernier sprint de belle façon. Matt Robinson a trouvé le fond du filet sur un jeu à deux contre un après deux petites minutes.

Quelques instants plus tard, le défenseur Cody Goloubef a fait trébucher Dominik Kahun en échappée, accordant ainsi un tir de pénalité à ce dernier. Kevin Poulin s’est dressé devant sa cage, gardant ainsi la marque à 4-2.

En milieu d’engagement, en avantage numérique, Derek Roy a littéralement redonner espoir aux Canadiens en enfilant l’aiguille sur un jeu préparé par les défenseurs Chris Lee et Maxim Noreau.

À six contre cinq en fin de période, les troupiers de Willie Desjardins auront eu de bonnes chances de marquer, sans déjouer cependant le gardien de but allemand, Danny aus den Birken. L’Allemagne participe ainsi à la finale avec une victoire de 4-3.

« Ça ne peut pas être plus décevant que ça. C’est une amère défaite pour nous. Nous avons laissé tomber notre pays. C’est une pilule difficile à avaler.C’était trop peu, trop tard. Nous nous sommes tirés dans le pied en début de match et nous n’avons pas été capables de combler l’écart. » Matt Robinson

Chapeau à l’équipe allemande d’atteindre la finale, elle qui n’était pas qualifiée il y a quatre ans à Sotchi. Avec Marco Strum derrière le banc, un ancien joueur de la Ligue Nationale, son expérience aura rapporté ces fruits.

Le pays tentera de mettre la main sur une première médaille d’or en hockey masculin. La tâche ne sera pas facile cependant. Ils affronteront les athlètes originaires de la Russie, ces derniers ayant défait les Tchèques dans l’autre demi-finale.

Le Canada disputera son match pour la médaille de bronze contre la République Tchèque demain matin.

Crédit photo – propos : RDS

Article précédent

Changements dans le dossier Jack Johnson ?

Article suivant

Marcus Peters passe aux Rams

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *