HockeyLNH

Les Jackets ne voudraient pas échanger Panarin

Alors qu’on ne connait toujours pas les intentions d’Artemi Panarin de demeurer avec les Blue Jackets de Columbus l’an prochain, l’équipe ne voudrait pas l’échanger pour le moment.

Le Russe de 26 ans n’a toutefois pas caché à son directeur général Jarmo Kekalainen qu’il ne savait pas encore s’il voulait poursuivre sa carrière à long terme avec les Blue Jackets selon Darren Dreger de TSN. Cela ferait même un certain temps que Panarin a révélé cette information, afin de donner du temps à l’organisation de prendre une décision éclairée pour lui soumettre une offre.

Même que les Jackets aimeraient trouver le moyen de conserver ses services pour plusieurs années à venir, mais la situation pour négocier serait déjà très difficile avec le principal intéressé, même s’il est très bien traité à Columbus.

« La façon dont il est traité à Colombus est irréprochable. Je ne crois pas que c’est possible d’être mieux traité n’importe où ailleurs, disons cela comme ça. Il ne voulait pas leur mentir. C’est essentiellement son message : « Je ne sais pas si je veux être ici pour les huit prochaines années. Je n’ai pas décidé » », avait confié l’agent de Panarin, Dan Milstein à The Athletic.

Panarin a connu une première saison incroyable en Ohio avec une récolte de 82 points en 81 rencontres, mais son coeur ne semble pas du tout à Columbus depuis qu’il est arrivé des Blackhawks de Chicago en échange de Brandon Saad l’an passé. Il a été productif, mais il était difficile de lui soutirer un sourire au visage.

Auparavant, il formait l’un des duos les plus dangereux de la LNH avec Patrick Kane à Chicago et il semble vouloir retrouver son ancien compagnon. Cependant, les Blackhawks auront-ils l’argent nécessaire pour lui offrir un nouveau contrat si Panarin décide de devenir joueur autonome, le 1er juillet 2019 ?

Crédit photo : nhl.com

Article précédent

Les débuts de Joel Ward avec le Canadien à Québec

Article suivant

David Schlemko et Jordie Benn au ballotage ?

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *