HockeyLNH

Les joueurs de la LNH déposent 14% de leur salaire

Dans l’entente actuelle entre la LNH et les membres de l’Association des joueurs, les athlètes doivent déposer une partie de leur salaire en fiducie. Ce dépôt est toujours effectué en début de saison et c’est toujours plutôt élevé pour les joueurs.

C’est encore le cas cette année, alors que les joueurs devront laisser 14% de leur salaire sur la table qu’ils pourront toucher en partie au quart de la saison. Cette décision aurait été prise par la LNH en raison des nombreux gros contrats qui ont été signés depuis le début de la campagne. L’an passé, lors du dernier quart de la saison, on parle de 13,%.

On espère d’ailleurs chez les joueurs que ce montant en fiducie diminuera à partir de 2020-21, mais disons que ces derniers souhaiteront instaurer un plafond pour plusieurs années lors de la prochaine convention collective. Il y aura beaucoup de négociations en ce sens.

Une partie du salaire des joueurs de la ligue est placée dans un compte bancaire durant la saison. Une fois l’année terminée, le montant total des revenus de la LNH est calculé et si la ligue n’a pas touché sa part de 50 pour cent, elle reçoit de l’argent gardé en fiducie pour atteindre ce pourcentage.

Évidemment, les joueurs ne sont pas à plaindre pour leur salaire, mais c’est quand même insultant pour n’importe quel travailleur de devoir mettre autant d’argent de côté en toucher une partie plus tard.

« Je ne sais pas si nous allons vouloir éliminer ce système. Nous allons devoir nous pencher sur la question. Mais je crois que nous allons devoir au moins réduire l’impact ou mieux contrôler le fonctionnement de ce système pour savoir un peu plus à quoi nous attendre », a mentionné le gardien des Devils du New Jersey Cory Schneider.

Un dossier à suivre pour les deux prochaines années.

Crédit photo : nhl.com

Article précédent

Orji Okwonkwo, joueur de l'année chez l'Impact

Article suivant

Matthew Tkachuk a payé une bouteille de vin à tous ses coéquipiers

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *