Hockey

Les recrues de la LHJMQ marqueront-ils l’histoire?

Bien que la saison est encore jeune dans le circuit Courteau, la campagne 2017-2018 pourrait fort bien passer à l’histoire, alors que trois joueurs recrues se hissent désormais parmi les dix meilleurs pointeurs de la LHJMQ, une première depuis la création de la ligue en 1969.

Au fil des ans, les statistiques ont prouvé que la Ligue junior majeur du Québec était une ligue largement dominée par les joueurs de 19 et de 20 ans. Toutefois, la réalité s’avère fort différente cette saison, alors que pour la toute première fois de son histoire, trois joueurs recrues figurent parmi le top 10 des meilleurs pointeurs. De plus, 4 des 20 meilleurs pointeurs de la ligue en sont à leurs premières armes dans la ligue, une première depuis la saison 1972-1973.

Au deuxième échelon des meilleurs pointeurs se trouve Filip Zadina des Mooseheads d’Halifax avec une récolte de 12 buts et 12 passes en 16 matchs, seulement cinq points derrière le meneur de la ligue Drake Batherson des Screaming Eagles du Cape-Breton. Le joueur tchèque est pressenti comme l’un des meilleurs espoirs au prochain repêchage de la LNH.

Un autre joueur originaire de la République-Tchèque domine en ce début de saison dans la LHJMQ et il s’agit d’Ostap Safin des Sea Dogs de Saint John. Ce dernier figure au septième rang des meilleurs pointeurs grâce à ses 6 buts et 14 passes en 17 matchs cette saison.

Un seul rang derrière Safin se trouve le troisième choix au total du dernier encan amateur de la LHJMQ, Jakob Pelletier qui a joué un rôle plus qu’important dans le surprenant début de saison des Wildcats de Moncton. Le joueur de centre originaire de la ville de Québec épate la galerie avec une récolte de 20 points en 17 rencontres.

Alexis Lafrenière, le meilleur espoir depuis Crosby?

Avant même de se joindre à la LHJMQ, la pression était immense sur les épaules du jeune de 16 ans Alexis Lafrenière, lui qui est déjà considéré comme le meilleur espoir de la ligue depuis l’ère Sidney Crosby, un nom bien connu dans le milieu du hockey. Le joueur originaire Saint-Eustache dans les Laurentides répond aux attentes cette saison avec l’Océanic de Rimouski qui ont fait de lui le tout premier choix du repêchage de 2017.  Grâce à une récolte de 17 points en 14 parties, il parvient à se hisser au 14e rang de la LHJMQ en terme de points.

Parviendra-t-il à faire mieux que Sidney Crosby qui avait récolté 135 points à sa saison recrue? De mon humble avis, il sera difficile pour Lafrenière de battre la marque du numéro 87. Mentionnons que ce dernier avait récolté 27 points dans ses 14 premiers matchs dans la LHJMQ. Peu importe la suite des choses, le meilleur reste à venir pour celui que l’on voit déjà comme étant le tout premier choix de l’encan de 2020 dans la LNH.

Incluant les quatre joueurs mentionnés précédemment, 16 joueurs recrues figurent parmi les 100 meilleurs pointeurs de la LHJMQ à ce jour. Si la saison devait se terminer aujourd’hui, il s’agirait d’une première depuis la campagne 2011-2012.

Bien que seulement 28 joueurs provenant du circuit Courteau aient été sélectionnés au cours des deux derniers repêchages de la LNH, l’avenir semble prometteur pour la LHJMQ qui compte sur des espoirs de premiers plans pour les encans amateurs à venir.

Crédit Photo: Acadie Nouvelle

 

Article précédent

Clayton Keller, une recrue dominante

Article suivant

Carey Price de retour devant le filet face au Wild

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *