HockeyLNH

Jacob Slavin: un défenseur sous-estimé

Maintenant tout près d’une élimination des séries contre les Bruins de Boston, la Caroline peut toutefois être fière de son cheminement, cette année. Cette équipe a surpris le monde du hockey en battant, en première ronde, les derniers champions de la Coupe Stanley, les Capitals de Washington. Les hommes clés de cette organisation sont nombreux, mais celui qui fait un travail grandiose en défensive depuis le début des séries, c’est le défenseur Jacob Slavin.

Ses débuts

Avant de rejoindre la grande ligue, cet excellent défenseur a joint les rangs collégiales en jouant deux saisons avec le Colorado College. Il avait récolté 42 points en deux saisons.

Dans la LNH

Le jeune hockeyeur a fait son bout de chemin dans la Ligue Nationale de Hockey depuis 2015. Ce dernier est à sa 4e saison dans cette ligue avec les Hurricanes de la Caroline. Il a été un choix de 4e ronde par la Caroline. Lors de sa première saison avec les Canes, Slavin a amassé 20 points (2 buts, 18 passes) en 63 matchs. Ce défenseur polyvalent a rendu de très bons services à cette équipe depuis ses débuts. Cette sélection judicieuse des Canes a été payante, car on peut voir ce défenseur américain affronté les trios les plus dangereux de la LNH. Lors de sa seconde saison avec la Caroline, le numéro 74 a terminé l’année avec un différentiel de +23 en 82 parties. Cette statistique est grandement impressionnante surtout en sachant que la Caroline avait terminé 6e dans l’Est (87 points), manquant du même coup les séries éliminatoires.

Talent brut

Lors des présentes séries, le jeune défenseur de 25 ans a été fantastique en menant son équipe en finale de l’Est. Reconnu pour son travail défensif, il s’est démarqué lors des deux premières rondes avec son apport offensif, en offrant des passes savantes à ses attaquants. Avant d’affronter les puissants Bruins, Jacob Slavin avait cumulé 11 passes en 11 parties. Il faut souligner, aussi, qu’il a tranquillisé l’offensive des Caps en première ronde et qu’il a fait un travail énorme face aux attaquants des Islanders de New York. Jouant en moyenne plus de 26 minutes par match, ce défenseur possède une excellente vision du jeu et fait absolument tout sur la glace. Il a bloqué 33 tirs au total depuis le début des séries, et effectué 13 mises en échec. C’est, sans contredit, la véritable clé du succès des Canes cette année.

Lors de la saison 2017, il a été classé 16e meilleur défenseur dans la LNH, tout juste derrière Zdeno Chara et Mark Giordano. Il est fort probable qu’il sera considéré parmi les meilleurs de sa génération dans les prochaines années.

crédit photo : imagesvc.timeincapp.com

Maxime Gagné

Article précédent

Nick Suzuki est comparé à Ryan O'Reilly

Article suivant

Autre cadeau de la LNH aux Sharks

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *