HockeyLNH

Nouvelle destination ?

À deux semaines exactement de la date limite des transactions dans la Ligue Nationale, les rumeurs proviennent des quatre coins de l’Amérique du Nord. Quelles équipes seront vendeurs pour préparer la prochaine saison ? Quelles équipes seront acheteurs pour espérer atteindre les plus hauts sommets ?

Les Sénateurs d’Ottawa connaissent une saison en dessous des attentes après une impressionnante récolte de 98 points en 2016-2017. Craig Anderson avait littéralement porté l’équipe sur son dos, permettant aux Sens d’atteindre la finale d’association dans l’Est, s’inclinant en sept rencontres aux mains des Penguins de Pittsburgh.

Le scénario est bien différent cette saison. La troupe de Guy Boucher pointe au 29e rang du circuit Bettman, étant l’une des trois équipes avec moins de 20 victoires jusqu’à maintenant.

Acquis des Rangers de New York à l’été 2016, Derick Brassard avait été une pièce importante du casse-tête dans les dernières séries pour les Sénateurs. L’ancien premier choix des Blue Jackets de Columbus avait obtenu onze points en 19 rencontres.

Avec de telles performances, est-ce qu’une équipe serait prête à faire son acquisition pour faire un bon bout de chemin ? Toutefois, selon l’analyste Pierre Lebrun, le prix serait très élevé pour les services du québécois.

Le directeur général des Sénateurs, Pierre Dorion, demanderait un choix de première ronde, un espoir, en plus d’un autre joueur, toute position confondue. Les Sens avaient échangé le jeune espoir, Mika Zibanejab aux Rangers de New York pour faire l’acquisition de Brassard.

Âgé de 30 ans, le natif de Hull peut rendre de fiers services à une équipe qui recherche de la stabilité à la position de centre. Responsable défensivement et offensivement, il cumule 30 points cette saison, en plus de remporter la moitié de ses mises en jeu.

Le contrat de Brassard s’écoulera à la fin de la prochaine saison, représentant 3.5M sur la masse salariale.

Crédit photo : reddit.com

Article précédent

Frank Reich s'amène à Indianapolis

Article suivant

L'équipe à battre !

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *