HockeyLNH

Prévision LNH 31 en 31 : Blues de St. Louis

Ayant effectué très peu de changements cet été, les Blues de St. Louis demeurent une équipe très dangereuse pour remporter un deuxième titre en deux ans. La perte de Patrick Maroon en offensive semble être la seule grosse différence.

On compte assurément sur deux premiers trios plus offensifs, mais il faut dire que cette équipe travaille en comité et qu’il n’y a pas vraiment de joueurs favoris dans cette attaque. Tout le monde joue pratiquement le même temps de glace à 5 contre 5. Il n’y a donc eu aucun changement à l’avant, alors que Ryan O’Reilly ressort d’une dernière saison dominante dans tous les sens. En compagnie des Jaden Schwartz, Vladimir Tarasenko, Brayden Schenn et David Perron, on possède beaucoup de talent pour l’appuyer. Des joueurs d’expérience qui sont très fiables offensivement.

Les jeunes Robert Thomas, Samuel Blais et Robby Fabbri semblent également prêts à faire grimper leur jeu d’un cran, afin d’assurer une belle profondeur offensive chez les Blues. Avec tout ce talent, on peut même se permettre de reléguer le vétéran Alexander Steen sur un quatrième trio, alors que Tyler Bozak est seulement sur la troisième unité comme joueur de centre. On ne parle pas de l’attaque la plus productive en attaque, mais tous les joueurs peuvent contribuer.

Du côté de la défensive, on comptera sur plusieurs joueurs très fiables dans les deux sens de la patinoire. Alex Pietrangelo et Colton Parayko ont tout simplement été dominants dans les dernières séries éliminatoires et devraient encore faire le travail en début de saison. Il faut toutefois peut-être s’attendre à une baisse de régime pour Jay Bouwmeester du côté gauche, mais au moins, le jeune Vince Dunn prendra la relève avec une dernière saison de 35 points en 78 matchs pour l’athlète de 22 ans. Sans compter les très fiables Joel Edmundson et Robert Bortuzzo qui font très peu d’erreurs dans leur territoire et qui assurent une brigade défensive très solide.

Même si ça ne semble pas trop inquiétant devant le filet, il faudra surveiller la deuxième saison de Jordan Binnington qui a été la bougie d’allumage de l’équipe l’an dernier. Ses excellentes performances ont fait passer les Blues du dernier rang de la LNH à une coupe Stanley et il devrait conserver un excellent rythme cette année. Il faudra surtout s’assurer de ne pas trop l’utiliser durant la saison régulière après un long parcours éliminatoire, mais heureusement, Jake Allen est capable d’en prendre également. On aura un duo de gardiens très solide et ce sera aussi une force de l’équipe.

Bref, le seul facteur qui peut empêcher les Blues de remporter un deuxième titre consécutif, c’est la fatigue d’une dernière longue saison en séries éliminatoires. On aura peut-être de la difficulté à prendre notre rythme en début de campagne, mais attention à nouveau à cette équipe qui n’a pas vraiment effectué de changements.

Force : Profondeur

Faiblesse : Fatigue

Rang dans l’ouest : 6e rang OUEST


Départs : Patrick Maroon, Michael Del Zotto

Arrivés : Derrick Pouliot


Projection alignement

Jaden Schwartz – Ryan O’Reilly – Vladimir Tarasenko

Brayden Schenn – Robert Thomas – David Perron

Robby Fabbri – Tyler Bozak – Samuel Blais

Alexander Steen – Ivan Barbashev – Oskar Sundqvist


Vince Dunn – Alex Pietrangelo

Jay Bouwmeester – Colton Parayko

Joel Edmundson – Robert Bortuzzo


Jordan Binnington – Jake Allen

Crédit photo : cbc.ca

Article précédent

Alex Debrincat prône en faveur de Cole Caufield

Article suivant

Marc Bergevin confirme le non retour d'Andrei Markov

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *