HockeyLNH

Prévision LNH 31 en 31 : Golden Knights de Vegas

Même si les Golden Knights de Las Vegas ont moins bien fait l’an dernier, ils possèdent toujours une équipe qui pourrait remporter les grands honneurs. C’est pourquoi on a conservé le même noyau important, afin de bâtir sur notre expérience.

Le directeur général Kelly McCrimmon a dû travailler fort pour éviter les pertes en raison du plafond salarial. Ce qui fait en sorte que plusieurs joueurs de profondeur ont dû quitter l’équipe, mais au moins, on a conservé notre puissance offensive principale. Les deux premiers trios de cette formation seront très solides avec les combinaisons de Jonathan Marchessault, William Karlsson et Reilly Smith, ainsi que Max Pacioretty, Paul Stastny et Mark Stone. On parle de deux trios qui devraient être dominants sur deux vagues d’avantage numérique déférentes, mais qu’en est-il de la profondeur de l’attaque ?

Cody Eakin et Alex Tuch semblent être les principaux acteurs importants qui seront en mesure de jouer dans toutes les situations sur la troisième unité. On a démontré notre confiance envers notre noyau et il est temps que celui-ci fasse le travail. Par ailleurs, le jeune Cody Glass a connu une fin de saison très impressionnante en séries éliminatoires de la Ligue américaine et il est maintenant prêt à jouer dans la LNH. Un autre joueur très complet qui pourrait même batailler pour le titre de recrue de l’année en 2019-20. Ryan Reaves, Brandon Pirri et Tomas Nosek seront également tous de retour pour le quatrième trio.

La défensive devra combler le départ du meilleur défenseur offensif depuis les débuts de l’organisation avec Colin Miller qui est passé aux Sabres de Buffalo cet été. Pour ce qui est du reste, on a conservé exactement la même défensive efficace dans les deux sens de la patinoire. On ne compte toujours pas sur un joueur plus dominant qu’un autre, mais les Shea Theodore, Jon Merrill, Nate Schmidt, Deryk Engelland et Brayden McNabb ont tous démontré leur efficacité à 5 contre 5. Il restera donc une place à combler pour notre top 6, alors que le jeune Nic Hague semble être celui qui a une longueur d’avance sur tous les autres arrières. Surveillons aussi l’Américain Jimmy Schuldt qui sort de la NCAA et qui pourrait faire ses débuts dans la LNH. Ce noyau de défenseurs demeure tout aussi solide et devrait être efficace cette année.

Cependant, les performances de l’équipe vont surtout dépendre du Québécois Marc-André Fleury devant le filet. Les Golden Knights iront jusqu’où l’ancien des Penguins les mènera, alors qu’il peut voler des matchs à lui seul. Fleury est encore un portier dominant dans le circuit et s’il fait le travail, il y aura une autre très longue saison à Las Vegas. Son auxiliaire demeure Malcom Subban et si le duo peut demeurer en santé, on devrait pour offrir une part de 55-25 matchs entre les deux gardiens.

Bref, étant donné que cette équipe n’a effectué que très peu de changements et qu’elle était à une seule période de la finale de l’Ouest, nous avons toutes les raisons de croire que les Golden Knights peuvent encore viser très haut cette année. Surtout que le même noyau est encore présent et que tous les joueurs voudront pousser vers le même objectif.

Force : Offensive

Faiblesse : Défensive

Rang dans l’ouest : 4e rang OUEST


Départs : Colin Miller, Nikita Gusev, Erik Haula, Ryan Carpenter, Pierre-Édouard Bellemare, Tomas Hyka

Arrivés : Garret Sparks, Nicolas Roy


Projection alignement

Jonathan Marchessault – William Karlsson – Reilly Smith

Max Pacioretty – Paul Stastny – Mark Stone

Brandon Pirri – Cody Eakin – Alex Tuch

Tomas Nosek – Cody Glass – Ryan Reaves


Jon Merrill – Shea Theodore

Brayden McNabb – Nate Schmidt

Nic Hague – Deryk Engelland


Marc-André Fleury – Malcom Subban

Crédit photo : sfgate.com

Article précédent

Un joueur du match en Russie reçoit un AK-47

Article suivant

Connor McDavid pourrait rater le camp d'entrainement

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *