HockeyLNH

Une transaction cataclysmique pour Erik Karlsson

Comment expliquer la transaction d’Erik Karlsson concernant le meilleur joueur de ton organisation pour les Sénateurs d’Ottawa ?

On ne parle pas seulement d’un joueur qui pouvait contribuer offensivement. Il s’agit de ton meilleur défenseur, de ton meilleur joueur point, mais aussi celui qui faisait une différence tous les soirs et qui était le capitaine de la formation. Son importance dans le vestiaire était incalculable, alors que le Suédois appartient certainement à la catégorie des joueurs de concession de la LNH. Il attirait les gens à venir voir des matchs et il était très vendeur grâce à sa contribution offensive.

La situation a été tellement mal gérée qu’il aura donc fallu trouver une façon de l’échanger chez les Sharks de San Jose avant que la saison soit débutée.

Imaginez un instant la catastrophe de l’échange PK Subban chez le Canadien et vous avez une petite idée de l’ampleur de cette transaction conclue par Pierre Dorion chez les Sénateurs. Cela va maintenant prendre des années pour s’en remettre à Ottawa qui souhaite rebâtir l’équipe avec les jeunes joueurs.

Du côté des Sharks, on est bien content de cette acquisition, mais les Sénateurs sont loin d’avoir été en mesure de remplacer leur capitaine avec l’acquisition de joueurs qui ne changeront pas le visage de l’équipe pour le futur. Plusieurs médias ont parlé d’au moins Timo Meier comme compensation, mais Chris Tierney, Dylan DeMelo, Josh Norris et Rudolfs Balcers n’appartiennent pas du tout à la même catégorie que Karlsson. On peut admettre que le choix de première ronde pour 2019 ou 2020 peut devenir intéressant, mais sans plus, alors que l’on vient de perdre l’un des meilleurs défenseurs de la LNH.

Ainsi, les Sénateurs d’Ottawa pourraient avoir conclu l’une des pires transactions de la décennie, considérant que le tricolore a obtenu un espoir de premier plan (Nick Suzuki) pour Max Pacioretty. On parle donc d’un échange cataclysmique dans la capitale nationale puisque l’on vient tout simplement de détruire l’organisation pour plusieurs années.

Karlsson retrouvera ses anciens coéquipiers le 1er décembre prochain lorsque les Sharks visiteront les Sénateurs à Ottawa.

Crédit photo : sportingnews.com

Article précédent

Henrik Zetterberg met un terme à sa carrière

Article suivant

Les Alouettes veulent poursuivre leur séquence

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *