Joueurs autonomesLNH

Deux joueurs de la LNH s’entendent avec leur formation respective

Le nombre de signatures à travers la Ligue nationale de hockey(LNH) ne fera qu’augmenter au cours des prochaines semaines. Des joueurs d’élite, des employés de soutien ou même des joueurs de ligues mineures pourraient se retrouver sous d’autres cieux ou s’entendre avec une formation à tout moment. Le 1er juillet prochain, ce sera la chasse aux joueurs autonomes qui commencera à travers le circuit Bettman.
Plusieurs ententes se sont déjà concrétisées avant cette date entre les joueurs et leur équipe actuelle. C’est le cas de Niklas Hjalmarsson(Coyotes de l’Arizona) et d’Eddie Lack(Devils du New Jersey). Les deux joueurs en sont venus à une entente avec leur club respectif samedi.

 

Dans le cas de Hjalmarsson, il a déjà un contrat valide jusqu’en 2019, signé à l’été 2013 alors qu’il évoluait avec les Blackhawks, dans la LNH. Les Coyotes voulaient tout de même s’assurer de régler son dossier avant que la prochaine saison débute. La concession américaine s’est entendue sur un pacte de deux ans avec leur défenseur.

Au cours de la durée de son prochain contrat, Hjalmarsson empochera cinq millions de dollars annuellement. Lors de la saison 2018-2019, l’arrière âgé de 31 ans a amassé 9 points en 48 rencontres.

Pour sa part, Lack a accepté une extension de contrat d’un an d’une valeur de 650 000$. Le gardien suédois a été échangé par les Flames de Calgary aux Devils en décembre 2017 en retour des services de Dalton Prout. Lack a davantage évolué dans la ligue américaine(LAH) que dans le circuit Bettman en 2017-2018.

En 16 parties au sein du club-école des Devils, celui qui a également porté l’uniforme des Hurricanes de la Caroline et des Canucks de Vancouver au cours de sa carrière a conservé une moyenne de but alloué de 2.90 et un pourcentage d’arrêts de .903. Lack a également pris part à quatre joutes dans la LNH.

 

Facebook/Twitter @StevenMcAHockey

 

 

Article précédent

3 points à surveiller chez les Alouettes

Article suivant

Une troisième victoire de suite par blanchissage pour l'Impact

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *