ArmadaHockey JuniorLHJMQ

Le Drakkar trop fort pour la Flotte

BOISBRIAND | En ce samedi soir, le Drakkar a aisément disposé de l’Armada de Blainville-Boisbriand par la marque de 8 à 2. Ivan Chekhovich (3 passes) et Gabriel Fortier (2 buts et 1 passe) ont mené l’offensive des visiteurs pour infliger un second revers en autant de soirs aux hommes de Bruce Richardson.

Après une fin dramatique de partie, vendredi soir, en faveur des Huskies de Rouyn-Noranda, l’Armada avait la chance de faire oublier cette défaite en recevant le Drakkar de Baie-Comeau.

Pour l’occasion, il s’agissait d’un retour à la maison pour Pascal Corbeil et Thomas Ethier du Drakkar, deux joueurs qui ont été des membres importants pour la Flotte au cours des dernières campagnes.

Le défi ne s’annonçait pas de tout repos pour les hommes de Bruce Richardson, qui devaient stopper la puissante attaque des visiteurs, menée par Ivan Chekhovich, Nathan Légaré et Gabriel Fortier.

Le Drakkar ne perd pas de temps

Les visiteurs n’ont pas perdu de temps pour prendre les devants au pointage. L’espoir des Golden Knights de Vegas Xavier Bouchard a profité d’un mauvais jeu en zone défensive pour enfiler son 5e de la campagne, après seulement 57 secondes au match.

La couverture défensive ne s’améliore pas pour l’Armada après le filet de Bouchard et le Drakkar en profite à trois autres reprises en 1re période.

Samuel L’Italien est le deuxième à trouver le fond du filet pour Baie-Comeau, oublié dans l’enclave, et double l’avance des siens 2 à 0. L’athlète originaire de Rimouski enfile son 11e du calendrier régulier sur la séquence.

Par la suite, c’est au tour de Jordan Martel de sortir un lapin de son chapeau et ce dernier déculotte le défenseur de l’Armada Jasper Rannisto pour filer seul devant Samuel Boileau qui n’a aucune chance sur la séquence.

La marque était de 3 à 0 en début de rencontre, ce qui va même jusqu’à forcer Bruce Richardson à utiliser son temps d’arrêt.

Affamés, les joueurs du Drakkar n’ont pas dit leur dernier mot, suite au 3e filet de l’équipe en première période.

L’espoir du Lightning de Tampa Bay, Gabriel Fortier, déjoue le portier de la Flotte pour porter la marque 4 à 0 pour les visiteurs.

Le pointage se termine ainsi après 20 minutes. Il faut noter que le gardien Samuel Boileau n’a pas connu un fort premier engagement en allouant quatre filets en seulement 11 lancers vers lui.

Un Armada éteint du début à la fin

C’est une formation fatiguée de la veille qui s’est déplacée au Centre d’excellence Sports Rousseau, samedi soir.

Malgré deux filets de Benjamin Corbeil, ses deux premiers dans l’uniforme de l’Armada, les hockeyeurs des Laurentides n’ont pas été en mesure de rivaliser face à la forte pression des meilleurs joueurs de Baie-Comeau.

Nathan Légaré (38e) et Gabriel Fortier (27e) ont tous deux trouvé le fond du filet lors du dernier tiers de jeu.

Keenan MacIsaac (3e) et l’ancien de la Flotte Pascal Corbeil ont décidé de participer à la fête et ont tous deux été l’auteur d’un but au terme de la rencontre.

Le pilote du Drakkar était très satisfait de la performance de sa troupe et s’attendait à une belle réponse des siens après leur défaite surprise face au Phoenix de Sherbrooke, jeudi dernier.

« J’étais vraiment intéressé à savoir comment on était pour rebondir et on a été capable de rester dans la structure que nous avions établie. »

Un absent de marque pour la Flotte

Un membre important de la reconstruction de l’équipe n’était pas en uniforme face au Drakkar, le défenseur Miguel Tourigny manquait à l’appel pour la joute du samedi soir.

Bruce Richardson a tenu à expliquer cette décision par le fait que Tourigny, qui fêtait également son 17e anniversaire, pouvait ressentir une certaine fatigue d’évoluer lors de trois rencontres en trois soirs, et que cette décision fait partie du processus d’un jeune hockeyeur de 16 ans.

« Les deux 16 ans, on ne veut pas les exposer trois en trois. On pensait que pour leur développement, c’est beaucoup mieux qu’ils aient un repos. », Bruce Richardson sur l’absence des deux joueurs de 16 ans pour la rencontre face au Drakkar.

Certains pourraient voir ce mouvement comme une forme de punition envers le produit des Estacades de Trois-Rivières, mais l’entraîneur de l’Armada refuse de le voir ainsi.

« On l’a exposé, on l’a mis dans des situations où il a été bon, mais un moment donné, c’est bon de prendre un pas de recul, d’évaluer la game d’en haut. »

Par contre, Bruce Richardson ne s’en cache pas, l’arrière devra en donner un peu plus, lui qui cumule un dossier de -17 en 14 rencontres seulement.

« On n’est pas super satisfait dernièrement […], mais la première raison c’est le fait qu’on ne veut pas exposer les jeunes de 16 ans. »

De bons mots de Martin Bernard sur les anciens de l’Armada

L’entraîneur des visiteurs a profité de son point de presse de fin de rencontre pour dresser un portrait sur les anciens joueurs de l’Armada, qui portent maintenant les couleurs du Drakkar.

« C’est deux excellentes personnes, c’est ce que nous voulions ajouter à notre équipe. Ils amènent énormément de calme et d’expérience à notre équipe, et ça c’est des choses qui ne s’achètent pas. »

Prochain match

L’Armada tentera de renouer avec la victoire en visitant le Phoenix de Sherbrooke dans une rencontre qui sera tenue à 15h au Palais des Sports de Sherbrooke.

Crédit photo : Antoine Meunier

Article précédent

Carter Hart égale le record de Jocelyn Thibault

Article suivant

Quelle sera l’influence de Dale Weise ?

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *