LHJMQ

Une première pour le Phoenix !

Les séries éliminatoires battent leur plein dans la LHJMQ, offrant du jeu de qualité. La première ronde étant terminée, huit équipes sont toujours en liste pour les grands honneurs. Le chemin vers la Coupe du Président s’avère ardu pour certains.

Le Phoenix de Sherbrooke a inscrit une nouvelle page dans la jeune histoire de la formation. Pour la première fois, les troupiers de Stéphane Julien accèdent au deuxième tour des séries éliminatoires.

Au premier tour, le Phoenix faisait face aux Huskies de Rouyn-Noranda. Une série qui s’est rendue à la limite, avec la présentation du septième match hier soir au IamGold Arena de Rouyn.

Mené 1-0 après vingt minutes de jeu, Sherbrooke a frappé fort au deuxième engagement, prenant les devants 2-1. Le Phoenix n’a pas été inquiété par la suite, doublant leur avance en troisième période, soutirant une victoire de 3-1, remportant du même coup la série, 4-3.

Cependant, un défi un taille pointe à l’horizon pour le Phoenix. La troupe de Julien fera face au Titan d’Acadie-Bathurst en deuxième ronde.

En huitième de finale, le Titan était confronté aux Saguenéens de Chicoutimi. Une série que peu de personnes donnaient l’avantage aux Bleus, mais qui aura été excitante de A à Z.

Les Sags ont donné du tort à la deuxième équipe au classement général, remportant notamment le deuxième duel au compte de 4-0. La troupe de Yanick Jean s’est finalement avoué vaincu devant cette puissance offensive, s’inclinant en six rencontres.

Pour avoir vu jouer le Titan, étant le descripteur des Saguenéens à la radio, je peux vous dire que Bathurst est une machine à l’attaque. En moyenne, le Titan décochait 40 tirs sur le filet des Saguenéens, bombardant le filet de Zachary Bouthillier à chaque occasion.

Le Phoenix devra également trouver des solutions pour contrer les défenseurs du Titan. Noah Dobson, Olivier Galipeau et Adam Holwell sont capables de transporter le disque en territoire ennemi, ouvrant le jeu pour les attaquants.

Un retour à Sherbrooke

Cette confrontation aura un petit quelque chose de spécial pour le portier du Titan, Evan Fitzpatrick.

Le gardien de but originaire de St-John’s avait été un choix de première ronde du Phoenix en 2014, quatrième au total, devenant ainsi l’image de la formation.

Amorçant sa quatrième campagne avec le Phoenix, Fitzpatrick a été échangé aux fêtes au Titan, ayant la chance d’aspirer aux grands honneurs, en ce qui pourrait être sa dernière saison dans le circuit Courteau. En retour, Sherbrooke a reçu les services d’un autre cerbère, Reilly Pickard.

La série entre le Phoenix et le Titan prendra son envol, ce vendredi, au K.C Irving Center de Bathurst.

Crédit photo : La Tribune

Article précédent

Charlie Blackmon au Colorado pour longtemps

Article suivant

La série de l'année ?

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *