Lutte

Une soirée en dessous des attentes…

La WWE présentait hier au Staples Center de Los Angeles, son événement à la carte, No Mercy. Une soirée qui s’annonçait prometteuse avec les combats Lesnar-Strowman et Cena-Reigns. Au bout du compte, plusieurs partisans sont restés sur leur appétit à la fin de la soirée.

The Miztourage sauve la mise

Jason Jordan obtenait hier soir, sa réelle première chance de se faire valoir depuis sa venue à Monday Night Raw. Il s’était mérité un combat de championnat au titre intercontinental lundi dernier en défaisant The Hardy Boys, The Miztourage et Elias. Comparativement à ses dernières sorties, la foule a été un peu plus réactive à la venue de Jordan dans le ring, mais reste que c’était un accueil timide. Surtout comparé a celui que The Miz a reçu, pratiquement acclamé en héros. Le champion a conservé son titre après l’intervention de Curtis Axel. Au final, The Miz aura accompli son travail, c’est à dire de mettre en valeur Jason Jordan. La WWE a beaucoup d’espoir en Jordan et le fait d’avoir une rivalité avec The Miz ne peut que l’aider. On peut surement s’attendre à un autre combat entre les deux, tout dépendant comment avance l’histoire. Plus tard dans la soirée, The Miz a demandé à Kurt Angle s’il pouvait ouvrir l’édition de Monday Night Raw de ce soir avec un nouvel épisode de MizTV avec Roman Reigns comme invité.

Balor résiste

Bray Wyatt-Finn Balor, une rivalité, qui à mon sens, s’éternise depuis un moment et qui devait se terminer hier soir. Sans rien enlever aux talents des deux lutteurs, cette rivalité nous a été lancée au visage sans aucune raison. Le point tournant de cette rivalité aura probablement été le retour du Demon King à SummerSlam. Par la suite, Wyatt a insisté sur le fait que sans The Demon King, Balor n’était qu’un simple homme. Comment gaspiller deux lutteurs au potentiel énorme… À la surprise générale, Wyatt a attaqué Balor par derrière avant même le début du combat, le forçant presque à se retirer. Et je ne sais pas pour vous, mais j’ai été déstabilisé par le costume gris pâle de Balor… Je suis habitué de le voir en noir et mon cerveau a pris quelques instants à s’ajuster à la situation. Balor s’est mérité la victoire et une question revient à la fin de ce combat : quelle direction prendront les deux lutteurs ? Finn devrait se retrouver dans la course pour le titre Universel et à l’inverse, Wyatt, sera probablement encore laissé à lui-même.

Un dentiste est demandé !

AOUTCH ! Le seul mot que j’avais en tête en voyant le ralenti de Cesaro frapper tête première le poteau du ring. Sa bouche, surtout ses dents, ont absorbé le coup, faisant exploser ses palettes. Pour faire une comparaison avec le hockey, il ressemblait étrangement à Alex Ovechkin! The Swiss Cyborg, la face en sang, a continué le combat comme si de rien n’était, multipliant les manœuvres l’une à la suite de l’autre. Je lève mon chapeau pour sa performance ! Les efforts de Cesaro n’auront pas été récompensés alors que lui et Sheamus n’ont pas été en mesure de remettre la main sur la ceinture par équipe face à Dean Ambrose et Seth Rollins. Selon moi, il s’agit du combat de la soirée. Les quatres démontrent une belle cohésion dans le ring, offrant des moments magiques à chaque affrontement, un peu comme de The Usos et The New Day à SmackDown Live. Reste maintenant à savoir la suite des choses. Avec Jeff Hardy sur la touche, The Club seront-ils les prochains aspirants pour les ceintures ?

Toutes contre Nia !

J’étais quelque peu sceptique avant le début de combat, mais cette danse à cinq pour le titre féminin m’a agréablement surpris. Alex Bliss défendait sa ceinture face à Sasha Banks, Nia Jax, Emma et Bayley. Dès le départ, la stratégie était simple, se débarrasser de Nia! Étant la compétitrice la plus forte, les quatre lutteuses ont dû s’aligner ensemble pour infliger le plus de dégâts, notamment avec une PowerBomb à partir du revêtement du ring. Un match dans lequel où chaque lutteuse a un eu son moment. Je m’attendais également à ce que Emma soit celle qui reçoive le compte de trois. À ma grande surprise, c’est Bayley qui l’a reçu après avoir été la victime du Snap DDT de Bliss. La WWE a également profité de l’occasion pour annoncer la date de venue d’Asuka. La japonaise sera présente le 22 octobre pour l’événement, TLC. Obtiendra-t-elle, dès son arrivée, un combat de championnat face à Bliss, et ainsi, poursuivre sa séquence sans défaite ?

La passation du flambeau

Depuis le début de cette rivalité, l’objectif était très simple, élever Roman Reigns. En amenant John Cena, la super vedette de la WWE des quinze dernières années, à Monday Night Raw, tout était en place pour faire la passation du flambeau. La WWE n’a qu’un seul objectif avec Reigns, l’élever jusqu’au sommet. Surtout que Cena, rendu à 40 ans, n’a plus la même énergie d’antan. D’autant plus qu’il reçoit de plus en plus de contrats à Hollywood.  Les rumeurs circulent comme quoi il affronterait Brock Lesnar à Wrestlemania et lui ravir le titre Universel. Le combat face à Cena hier n’était que la première étape de cette ascension. Le seul problème ici, c’est que les partisans se rallient contre Reigns… Ils le voit comme le méchant, et non comme le super-héros de la WWE. Reste à voir comment il sera présenté ce soir lors du segment d’ouverture avec The Miz.

The Certified Champion

Probablement le moment qui amène le plus à confusion. Enzo Amore a profité d’un moment d’inattention de l’officiel pour kicker Neville dans les parties, et ainsi, se sauver avec la ceinture des Cruiserweigths. Pourquoi ? Là est la question… La WWE semblait avoir abandonné le projet Enzo, et voilà qu’il le ramène sur la table… Enzo s’attire constamment les critiques de ses collègues dans le vestiaire et c’est de cette façon qu’on le remercie, on lui donnant une ceinture… The Certified G est loin de posséder toutes les qualités athlétiques que possèdent les autres lutteurs de la division. Une décision que je ne comprends pas de la part de la WWE. Je ne serai même pas étonné que Neville demande son combat revanche ce soir et reprenne la ceinture mauve.

Le monstre vs la bête !

Le match tant attendu ! Un combat digne de WrestleMania ! Brock Lesnar vs Braun Strowman, deux brutes, face à face dans le ring ! Quelle déception aura été le combat… On s’attendait tellement à plus sachant les événements de SummerSlam et des dernières semaines… En plus d’être le combat le plus court de la soirée, à l’exception du pré-show… Généralement, ton combat principal est celui qui soulève les foules et qui amène les lutteurs à leurs limites ! Dans le cas présent, nous avons Lesnar qui survie face à Strowman, revient avec six souplesses allemandes et un F5 avant de l’emporter… Un combat qui a laissé tout le monde sur leur appétit… Strowman est apporté comme le gros monstre qui détruit tout son passage et devient de plus en plus populaire auprès des partisans. Pourquoi ne pas suivre cette vague ? Je comprends que Lesnar représente la bête incarnée, mais avoir un champion non-présent, ça m’irrite quelque peu… Reste maintenant à savoir qui sera le prochain à se mesure à Lesnar ? Un combat revanche avec Strowman ? Le retour de Samoa Joe ? Ramener Finn Balor dans le décor ? Préparer déjà Romain Reigns ? Histoire à suivre !

Crédit photo : WWE

Crédit vidéos : WWE

Article précédent

Le Lightning retirera le chandail de Vincent Lecavalier

Article suivant

La retraite a sonné pour Charline Labonté

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *