FootballNFLNon classé

Les Browns congédient Sashi Brown

Les Browns de Cleveland ont renvoyé leur directeur général, Sashi Brown, jeudi matin. Il avait commencé à occuper ce poste le 3 janvier 2016.

C’est donc dire que Brown aura mené les Browns à une fiche de 1-27 en presque 2 saisons. Inutile de chercher plus loin que cela pour comprendre la raison de son congédiement. Cependant, au-delà des défaites à n’en plus finir, les Browns étaient incroyablement mal gérés. Ils sont une des pires équipes de la NFL au niveau du repêchage. On peut remonter à il y a plusieurs années, mais concentrons-nous sur les choix sous la gouverne de Sashi Brown. Au repêchage de 2016, les Browns avaient l’opportunité de parler au 2e rang. Ils ont toutefois décidé d’échanger ce choix aux Eagles, qui ont mis la main sur…Carson Wentz !

Ce même Wentz est présentement dans les discussions pour le titre du joueur par excellence de la NFL cette saison. En retour, les Browns ont mis la main sur des choix de 1er ,3e et 4e tour cette année-là (2016), un choix de 1er tour en 2017 et un de 2e tour en 2018. Sauf qu’ils ont finalement échangé tous les choix qu’ils ont reçu pour l’encan de 2016.

Alors, globalement, en retour de Carson Wentz, les Browns ont reçu Corey Coleman, DeShone Kizer, un choix de 1er tour en 2017 et un choix de 2e tour en 2018. Coleman, quoique talentueux, n’a joué que 15 matchs lors de ses deux premières saisons. Kizer, qui montrait beaucoup de potentiel à son premier match en carrière, n’a pas su garder le rythme pour toute la saison. Cependant, le plus frappant de toute cette histoire, c’est que les Browns ont ensuite échangé leur choix de premier tour de 2017 acquis des Eagles aux Texans de Houston, qui eux ont mis la main sur qui …? Deshaun Watson !

Eh oui, en deux repêchages à la tête des Browns, Sashi Brown aura échangé des choix qui auraient permis d’avoir Carson Wentz et Deshaun Watson. Au moins, en retour de Watson, les Browns ont obtenu un choix de 1er tour en 2017 (Jabrill Peppers) et un autre de 1er tour en 2018. Cependant, encore une fois, Peppers tarde à s’imposer comme un joueur dominant.

Voici donc un tableau qui montre globalement les joueurs importants impliqués dans les transactions au repêchage par Sashi Brown.

Les Browns reçoivent Les Eagles reçoivent Les Texans reçoivent
1er tour 2016 (Corey Coleman) via Titans (obtenu contre un choix des Eagles)

1er tour 2017 (Jabrill Peppers) via Houston

2e tour 2017 (DeShone Kizer) via Titans (obtenu contre un choix des Eagles)

1er tour 2018

2e tour 2018

1er tour 2016 (Carson Wentz) via Browns 1er tour 2017 (Deshaun Watson) via Browns

L’ancien DG a aussi décidé de sélectionner un ailier rapproché, David Njoku, avec un de ses choix de première ronde en 2017. Pour une équipe aspirante qui ne lui manque qu’un seul morceau pour aller jusqu’au bout, cela n’aurait pas été un mauvais choix. Toutefois, les Browns ont des lacunes beaucoup plus importantes qu’à la position d’ailier rapproché. Ce serait un euphémisme de dire qu’on ne construit pas une équipe de football à l’entour d’un joueur à cette position.

Sashi Brown aura donc mené son équipe à seulement une victoire en deux saisons en plus d’avoir bousillé leur repêchage à deux reprises. Le propriétaire de l’équipe, Jimmy Haslam, a convenu que le repêchage est un événement crucial dans la construction d’une équipe, et c’est cela qui aura été fatal pour M. Brown : « […] believe transitioning to someone with strong experience and success in drafting […] is critical to the future of the Cleveland Browns. » (Nous croyons que nous devions faire la transition vers quelqu’un qui a de l’expérience et du succès au repêchage, car c’est ce qui est important pour le futur de l’équipe)

Les Browns mènent présentement un processus d’embauche pour trouver leur prochain directeur-général. L’ancien des Chiefs, John Dorsey, est un candidat étudié présentement. Quant à Hue Jackson, il sera de retour en 2018 à titre d’entraîneur-chef de l’équipe. Avec une fiche de 0-12, les Browns sont les favoris pour obtenir le tout premier choix de repêchage de l’encan 2018, où plusieurs bons quarts-arrière seront disponibles.

Crédit photo : thescore.com

Article précédent

5e ballon d'or en carrière pour Cristiano Ronaldo

Article suivant

Sur les traces de Keith et Seabrook ?

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *