Olympiques

Une première édition remarquable !

Une autre page d’histoire a été écrite ce soir avec la présentation de la toute première compétition de Big Air féminin en planche à neige. Les femmes prennent de plus en plus de place dans ce monde, effectuant des manœuvres spectaculaires.

Deux canadiennes participaient à la grande finale : Spencer O’Brien et Laurie Blouin. Malheureusement pour nos deux représentantes, elles n’ont pas connu la meilleure journée.

O’Brien avait tombé au moment de l’atterrissage lors de son premier saut, avant de se reprendre pour ses deux derniers sauts. Elle termine la compétition en neuvième position.

Du côté de Blouin, le compte de fée a pris fin abruptement. Après une médaille d’argent en slopestyle, tous les espoirs étaient fondés autour de la québécoise. À son premier saut, elle a chuté lourdement, résultant de la douleur au niveau du dos. Blouin a également raté son deuxième saut, empêchant toute chance de médaille.

Une chaude lutte s’annonçait pour la première position entre l’américaine Jamie Anderson et l’autrichienne, Anna Gasser. Anderson avait été couronnée championne de l’épreuve de slopestyle. Du côté de Gasser, elle trône en tête de liste de la coupe de monde.

Anderson avait pris les devants rapidement avec une note de 90.00 à son premier saut, gardant la tête jusqu’à son dernier saut. Gasser, s’élançant toute dernière, toute la pression était sur ses épaules. La tension était forte entre les deux planchistes.

Avec une note de 96.00 à son dernier saut, Anna Gasser surpasse Anderson au premier rang, et remporte la médaille d’or. Anderson hérite ainsi de la médaille d’argent. La néo-zélandaise, Zoi Sadowski complète le podium.

Le Japon a également fait bonne figure lors de cette première compétition. Trois japonaises se sont élancées sur le gros saut, terminant toutes dans le top 10.

La finale du Big Air masculin aura lieu vendredi soir. Le Canada aura de bonnes chances de médaille avec Maxence Parrot, Sébastien Toutant et Mark McMorris.

 

Article précédent

Les Dolphins font le nécessaire pour garder Jarvis Landry

Article suivant

Un doublé américain

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *