Soccer

Anthony Jackson-Hamel procure la victoire à l’Impact

Le premier départ d’Anthony Jackson-Hamel sous les ordres de Rémi Garde s’est avéré payant, alors que l’Impact de Montréal a signé une victoire de 4-2 cet après-midi face au Revolution de la Nouvelle-Angleterre grâce à deux buts du Québécois.

Il s’agit d’une première victoire en 5 matchs pour la troupe montréalaise et d’un premier gain au Stade Saputo cette saison. Ces quatre buts dans une rencontre sont un sommet depuis les débuts de la saison.

Dans une première demie plutôt tranquille, il aura fallu attendre les arrêts de jeu pour assister à un premier but dans ce match. Jackson-Hamel est parvenu à s’échapper pour effectuer un tir assez puissant qui a permis au ballon d’entrer dans le filet de justesse.

Cependant, c’est en deuxième mi-temps que l’attaque de l’Impact s’est réveillée avec trois autres buts. Jackson-Hamel a marqué son deuxième du match grâce à une passe précise de son coéquipier Ignacio Piatti.

Puis, Raheem Edwards et Ignacio Piatti ont accentué l’avance du bleu blanc noir avec deux autres filets rapides qui ont complètement mis le match hors de portée.

Malgré tout, le Revolution a inscrit deux buts en fin de rencontre, mais l’écart était trop grand à surmonter. Wilfried Zahibo a été l’unique marqueur de son équipe à 78 et 86e minute de jeu.

Signe que l’offensive a connu tout un réveil, plusieurs joueurs ont connu des matchs très solides. Anthony Jackson-Hamel a mené la charge avec deux buts, mais Ignacio Piatti a été la principale bougie d’allumage de son équipe.

L’Argentin a amassé 1 but et trois passes au court de la rencontre et il a maintenant inscrit 5 buts et 6 passes cette saison pour se retrouver au premier rang de la MLS. Il a du même coup établit un nouveau record de l’Impact avec 27 passes décisives en carrière avec l’équipe. Il a dépassé Patrice Bernier avec ses trois passes.

Evan Bush a été peu menacé dans cette rencontre, même s’il a eu à réaliser neuf arrêts au total. Il faut dire que la défensive montréalaise a fermé les ouvertures dans son territoire et qu’on voulait éviter un désastre défensif cette fois-ci. Il a finalement alloué deux buts dans les 15 dernières minutes, mais c’est la victoire qui compte.

L’Impact entame une semaine occupée, alors qu’il visitera le Fire de Chicago mercredi soir, avant de revenir à Montréal pour un troisième match en huit jours seulement contre l’Union de Philadelphie.

Crédit photo : rds.ca

Article précédent

Quoi faire dans le dossier Brad Marchand ?

Article suivant

Les négociations seraient entamées avec Phillip Danault

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *