Soccer

Groupe F : l’Allemagne à la défense de son titre

À moins d’une énorme surprise, l’Allemagne ne devrait pas avoir trop de difficulté à terminer au premier rang du groupe F lors de la Coupe du monde de soccer 2018. La Mannschaft va défendre son titre de champion du monde acquis en 2014 avec une courte victoire de 1 à 0 aux dépens de l’Argentine.

Verra-t-on les deux mêmes formations s’affronter en finale du tournoi de 2018? Tout reste à voir, mais Il n’y a aucun doute que ces deux équipes vont faire un bon bout de chemin. Bref, revenons au groupe F.

Allemagne

Si l’Allemagne n’a pas assuré en matchs amicaux lors de la dernière semaine avec une défaite de 2 à 1 face à l’Autriche et une petite victoire de 2 à 1 contre l’Arabie Saoudite, le onze de départ du sélectionneur Joachim Löw devrait faire peur à certaines formations qui se retrouveront sur le chemin de la sélection allemande. Timo Werner, Thomas Müller, Julian Draxler et Marco Reus vont s’occuper de l’attaque. En milieu, on retrouve l’un des meilleurs joueurs de soccer, Toni Kroos accompagné de Sami Khedira. En défense, la paire de défense centrale composée de Jérôme Boateng et Mats Hummels sera très solide. Les défenseurs gauches et droits Jonas Hector et Joshua Kimmich vont relancer le ballon vers l’avant et le gardien, Manuel Neuer. L’un des meilleurs gardiens de but au monde est rétabli de sa blessure et sera disponible pour le tournoi. Une équipe bien en scelle qui devrait se rendre jusqu’à la demi-finale, rien de moins, sinon ce serait une catastrophe.

Mexique/Suède

Il y aura une chaude lutte pour le deuxième rang de ce groupe avec le Mexique, 15e mondiale, et la Suède, 24e mondiale. La dernière partie de ce groupe va opposer le Mexique et la Suède le 27 juin prochain. C’est probablement cette journée qui va déterminer l’identité de la deuxième équipe qualifiée pour le prochain tour. Au cours des dernières années, la Suède a beaucoup compté sur les prouesses de Zlatan Ibrahimovic pour  gagner des parties et avancer au tour suivant. Par contre, il n’a pas été sélectionné cette année. Il sera intéressant de suivre la transition de cette équipe qui va maintenant se ranger derrière un joueur beaucoup moins spectaculaire que son prédécesseur, Emil Forsberg, attaquant du RB Leipzig pour produire en zone offensive.

Corée du Sud

De son côté, la Corée du Sud, 57e mondiale, peut sembler avoir le moins de chances dans ce groupe d’accéder au tour suivant, mais il ne faut pas les compter pour battu. Cette équipe est en constante amélioration depuis de nombreuses années. De plus en plus de coréens parviennent à faire le saut dans des grands clubs d’Europe. En effet, Heung-Min Son a connu une très belle saison dans l’ombre des vedettes des Spurs avec douze buts et sept passes décisives en 37 apparitions en Premier League Anglaise. Puis, ils peuvent compter sur  Hwang Hee-Chan, un attaquant qui a connu de beaux moments avec le RB Salzbourg. Or, en défensive, l’équipe connaît plus de difficultés. Avec seulement trois victoires en neuf parties en 2018, Heung-Min Son et Hwang Hee-Chan devront être au sommet de leur forme pour donner une chance à la Corée du Sud d’accéder au tour suivant.

Mon choix : 1- Allemagne 2- Mexique 3- Suède 4- Corée du Sud

Crédit photo : MadeinFOOT.com

Texte de Pier-Carl Rancourt
Article précédent

Les Blue Jays doivent-ils échanger Josh Donaldson ?

Article suivant

Le Canadien congédie 4 recruteurs

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *