Soccer

La Belgique nullement intimidée par le Brésil

La Belgique s’est donné rendez-vous avec la France en demi-finale du Mondial grâce à une victoire de 2 à 1 sur le Brésil cet après-midi.

Les Belges participeront donc à un premier carré d’as à la Coupe du monde depuis 1986 en Italie. Ils n’ont jamais gagné le tournoi en 12 participations.

Les Brésiliens ont pourtant dominé les 10 premières minutes de la rencontre avec plusieurs chances de marquer, mais ils ont manqué d’opportunisme. Ce qui a ouvert la porte aux Belges qui ont marqué le premier but lorsque le ballon a dévié sur l’épaule de Fernandinho pour tomber directement dans le filet après un coup de pied de coin à la 13e minute de jeu.

Ce qui a donné encore plus de confiance à la Belgique qui a profité de la pression accentuée du Brésil pour effectuer des contre-attaques payantes. Kevin de Bruyne a transporté le ballon du côté droit pour effectuer un tir précis qui a complètement déjoué le gardien adverse. Il procurait une avance de deux buts à la 31e minute de jeu.

Le Brésil a rendu les choses intéressantes en deuxième demie, alors que Renato Augusto a ramené l’écart à un seul but à la 76e minute de jeu en faisant dévier le ballon de la tête. Cependant, la défensive belge a fait le travail pour protéger son avance par la suite.

Il s’agit d’une autre déception pour le Brésil qui semblait être le pays favori pour remporter les grands honneurs. Toutefois, les matchs se jouent sur le terrain et la Belgique a été plus opportuniste dans cette rencontre. L’équipe devra donc attendre avant de remporter un premier titre depuis 2002.

En demi-finale, la Belgique affrontera la France qui a disposé de l’Uruguay 2 à 0, un peu plus tôt aujourd’hui. Les Français avaient eu le dessus 4 à 2 lors du dernier duel en 1986 pour la troisième place et ont remporté les deux affrontements à la Coupe du Monde.

Article précédent

Marc Bergevin aurait refusé un retour d'Andrei Markov

Article suivant

Milos Raonic en avance dans son match de troisième tour

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *