Soccer

L’Impact cède en toute fin de match à Chicago

L’Impact de Montréal a flanché mercredi soir en allouant un but tardif au défenseur du Fire Kevin Ellis pour finalement s’avouer vaincu par la marque de 1 à 0 au Toyota Park de Chicago.

« On a bien défendu pendant une très grande partie du match.  Malheureusement, sur la fin, on a cédé. J’aurais aimé qu’on marque un but, on a eu des opportunités, surtout en première mi-temps. […] Je suis déçu pour les joueurs, ils ont fait beaucoup d’efforts et ils ont respecté pas mal de consignes. On doit regarder devant », a réitéré l’entraineur-chef Rémi Garde.

C’est bien connu depuis le début de la campagne, les hommes de Rémi Garde ont à nouveau été dominés en première demie au chapitre de la possession du ballon. En effet, le Fire a contrôlé le ballon pendant presque 70% du temps lors des premières 45 minutes de jeu.

La meilleure chance de marquer de l’Impact est survenue à la 12e minute lorsque Ignacio Piatti a reçu un ballon dans la zone de réparation d’Anthony Jackson-Hamel.

Alors qu’il se retrouvait seul devant le gardien du Fire, Richard Sanchez, l’argentin a perdu le contrôle du ballon au profit du gardien de but ce qui a empêché l’Impact de prendre les devants.

La domination du Fire au niveau de la possession a failli couter un but au onze montréalais à la 33e minute de jeu lorsqu’Aleksandar Katai a fait ricocher le centre de Brandon Vincent sur le poteau à la droite d’Evan Bush.

Le défenseur de l’Impact Daniel Lovitz est ensuite intervenu afin d’empêcher le ballon de franchir la ligne des buts sauvant ainsi la mise pour le bleu, blanc et noir.

En deuxième demie, même si l’Impact s’est retrouvé plus souvent en possession du ballon, l’équipe a continué d’éprouver des difficultés à inquiéter l’adversaire dans le dernier tiers.

Ils ont même été contraints à protéger le pointage nul en fin de rencontre et Evan Bush s’est chargé du spectacle.

À la 83e minute, le gardien de l’Impact a frustré Diego Campos du bout du gant alors que l’américain était sorti de son filet afin de défier l’attaquant du Fire qui avait la possibilité d’ouvrir le compteur pour son équipe.

Mais à la 88e minute, le ciel s’est effondré sur Evan Bush et ses coéquipiers lorsque Kevin Ellis s’offre une percée dans la zone de réparation en déjouant les défenseurs montréalais. Il a eu ensuite tout le temps voulu pour armer sa frappe et déjouer Bush d’un tir bien placé dans le bas du filet.

« C’est dommage. C’est une frappe qui allait directement dans les mains d’Evan que j’ai déviée avec mon épaule. Ce sont des petits détails qui font la différence à la fin. Malgré tout, je pense que nous avons bien performé aujourd’hui. Si nous mettons le même effort et la même intensité, avec un peu plus de réussite dans le dernier tiers, nous aurons un meilleur résultat », a raconté le milieu de terrain Samuel Piette.

Prochain Match

L’Impact retrouvera le Stade Saputo dès samedi après-midi alors qu’ils accueilleront l’Union de Philadelphie.

Crédit Photo: Impact de Montréal 

Article précédent

Un défenseur de l'Armada a reçu une offre du Canadien

Article suivant

Khalil Carter quitte son poste avec les Alouettes

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *