Soccer

L’Impact de Montréal concède la victoire sans Piatti

Alors que l’Argentin Ignacio Piatti n’a pu disputer la rencontre de ce soir, l’Impact de Montréal a concédé la victoire au Revolution de la Nouvelle-Angleterre par la marque de 4-0.

Il faut dire que le remplaçant de Piatti, Saphir Taïder, n’a pas aidé la cause des siens lorsqu’il a écopé d’un carton rouge à la 14e minute du match. Celui-ci a tenté de récupérer le ballon et ses crampons ont atteint Luis Caicedo et l’officiel l’a tout de suite suspendu pour le reste de la rencontre.

Évoluant avec un joueur en moins sur le terrain, l’Impact a accordé un premier but à la 20e minute, lorsque Teal Bunbury a remporté sa bataille contre le défenseur Victor Cabrera devant le but. Le joueur du Revolution a ensuite complété le tout avec un tir précis.

Le Revolution a même failli prendre une avance de deux buts, alors que Diego Fagundez a obtenu un penalty après qu’un joueur ait été fauché dans la surface de réparation par Jukka Raitala. Toutefois, Evan Bush a réalisé un arrêt très important pour conserver un écart d’un seul filet à la 36e minute.

Avant la fin de la première demie, Andrew Farrell a finalement marqué son premier but dans la MLS à sa 163e rencontre en carrière dans le circuit Garber.

Déjà en retard par deux buts en deuxième demie, les espoirs du bleu blanc noir de revenir dans la rencontre se sont évaporés, alors que Diego Fagundez a pris sa revanche sur Evan Bush à la 71e minute. Puis, Wilfried Zahibo a complété la marque pour le Revolution qui a complètement dominé la partie.

Il faut dire que l’Impact n’était pas très menaçant en offensive pendant toute la rencontre puisqu’on a dû se débrouiller rapidement avec un joueur en moins. Après avoir apporté les ajustements nécessaires, il s’avérait toutefois que la fatigue allait finir par payer pour le Revolution.

Montréal a donc subi un premier revers en trois rencontres, après avoir blanchi les deux finalistes de l’an dernier dans la MLS. Cette fois-ci, c’était trop demandé pour la défensive de l’Impact et surtout pour le gardien Evan Bush qui n’a pu réaliser de miracle dans le match avec 4 arrêts sur 8 tirs.

Anthony Jackson-Hamel disputait un premier match cette saison, mais il n’a pas été très visible, alors qu’il tentait certainement de s’habituer au rythme différent en mode compétition.

La troupe de Rémi Garde sera de retour en action samedi prochain, alors qu’elle sera en visite à New York pour y affronter le Red Bulls en après-midi. Ce sera un cinquième match sur six à l’étranger depuis le début de la saison.

Crédit photo : topbet.eu

Article précédent

Patrick Reed s'empare de l'avance au Masters

Article suivant

Un drame routier frappe les Broncos de Humboldt

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *