Soccer

L’Impact doit absolument l’emporter cet après-midi

L’Impact de Montréal doit absolument gagner, ce dimanche à 16h30 contre le New England Revolution au Gillette Stadium, pour pouvoir espérer décrocher une place en séries éliminatoires. Pour que ce scénario se réalise, les Montréalais auront aussi besoin d’un coup de pouce de la part du Minnesota United FC, qui doit battre ou annuler dimanche à la même heure contre le Columbus Crew SC, actuellement sixième de l’Association Est, deux points devant l’Impact.

« Je ne sens pas de la fébrilité dans mon groupe, mais je ne sens pas un excès de confiance non plus, a dit l’entraîneur-chef de l’Impact, Rémi Garde. On est dans la lignée de ce qu’on a fait ces derniers temps. Je sens mon groupe déterminé à tout donner jusqu’au bout, pour ne pas avoir de regrets, même si on en a déjà un peu d’être dans cette position par rapport à la deuxième moitié de saison qu’on a faite. »

La victoire à tout prix

Les Montréalais, qui restent sur une séquence de deux victoires consécutives et quatre gains en six matchs, et une fiche de huit victoires, quatre défaites et quatre matchs nuls depuis la mi-saison, doivent amasser trois points sur un terrain qui n’a pas souri récemment au Bleu-blanc-noir : le dernier succès de l’Impact à Foxborough remonte à 2015, l’équipe n’ayant pas marqué à ses trois derniers matchs dans la banlieue de Boston.

« On a un état d’esprit de conquérant à l’approche de ce match, parce qu’on n’a pas d’autre choix, a dit le défenseur Rod Fanni. On a une obligation de gagner pour espérer quelque chose. L’objectif reste le même et c’est d’essayer d’accéder aux séries éliminatoires. Ça serait malheureux de manquer cette échéance parce qu’on n’a pas fait le boulot. On fera le maximum pour faire ce qu’on doit faire et on fera le bilan à la fin. »

« On a un seul objectif et c’est de s’imposer, a dit le défenseur Bacary Sagna. Il va falloir être patient et penser au temps qui sera contre nous. Depuis mon arrivée, on a eu des actions offensives à chaque match. Maintenant, il faut rester en bloc et solides défensivement. Il ne faut pas que le temps nous stresse. Vaut mieux garder la tête froide et essayer de faire le maximum. »

Nacho Piatti, un leader productif

À l’approche de ce dernier match de la saison régulière 2018 de la MLS, force est de constater que le Joueur désigné Nacho Piatti reste l’un des meilleurs joueurs de la ligue et son nom continue d’être mentionné dans la discussion à propos du joueur par excellence encore cette année. Le numéro 10 de l’Impact a dépassé la dizaine dans les deux catégories offensives importantes, les buts et les passes décisives, pour la première fois depuis qu’il a rejoint le Bleu-blanc-noir, en 2014. Il est par ailleurs en réussite contre les Revs, ayant marqué trois buts et ajouté quatre passes décisives en huit rencontres contre le Revolution.

Le Revolution tourne lentement

Les hôtes de dimanche ne connaissent plus beaucoup de succès en deuxième moitié de saison : les Revs, qui étaient quatrièmes dans l’Est en début de saison, n’ont gagné que deux matchs depuis le début du mois de juillet. Pour ce match, les défenseurs Chris Tierney et Andrew Farrell seront écartés en raison de blessures, mettant en difficulté le département des défenseurs latéraux.

COMMUNIQUÉ IMPACT

Article précédent

Le Canadien blanchit les Bruins

Article suivant

Trois quarts-arrière prolongent chez les Alouettes

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *