Soccer

L’Impact retombe sur terre à New York

Le New York City FC ne se situe pas au deuxième rang dans la conférence de l’Est sans raison et l’Impact l’a appris à ses dépens au Yankee Stadium mercredi soir alors que la troupe de Rémi Garde a dû s’incliner par le compte de 3 à 0 face aux locaux qui étaient privés de leur attaquant vedette, David Villa. 

L’absence de l’espagnol a semblé affecter l’équipe new-yorkaise en première demie. Contrôlant la possession du ballon et repoussant l’Impact creux dans leur zone, ils n’ont pas été en mesure d’être efficaces dans le dernier tiers.

La seule réelle chance du NYCFC en première demie a été celle de Thomas McNamara. Lancé en course pour le ballon dans la surface de réparation, ce dernier a chuté lorsque Evan Bush a tenté de mettre le grappin sur le ballon qui se trouvait à ses pieds. Alors que tout le monde croyait au penalty, c’est plutôt McNamara qui a été sanctionné d’un carton jaune pour avoir joué la comédie.

Bien que l’Impact a eu chaud à plusieurs reprises en première demie, les choses ont commencé à se corser en deuxième demie.

À la 49e minute, un coup de pied de coin de Jesus Medina a été redirigé de la tête par le défenseur Alexander Callens qui a dû s’avouer vaincu devant l’arrêt de la main d’Evan Bush.

À force de jouer avec le feu, les hommes de Rémi Garde ont fini par se brûler. À la 60e minute de jeu, le joueur désigné du NYCFC Jesus Medina a déjoué quelques joueurs de l’Impact en haut de la surface de réparation avant de surprendre le portier montréalais d’un tir en puissance.

Ce but accordé par Bush a semblé lui faire perdre toute sa confiance. Quelques minutes plus tard, ce qui ressemblait en apparence à un centre de Ronald Matarrita s’est transformé en but lorsque le ballon a descendu tout juste en dessous de la barre transversale ce qui doublait l’avance des locaux.

C’est ce même Matarrita qui a été l’origine du but assommoir à la 76e minute de jeu. Après avoir débordé les défenseurs montréalais du côté gauche, ce dernier a servi un centre qui a retrouvé la tête de Jonathan Lewis au deuxième poteau.

Prochain Rendez-Vous

L’Impact tentera de faire oublier cette triste performance dès samedi alors qu’ils recevront la visite au Stade Saputo des Earthquakes de San Jose qui en arrachent depuis le début de la campagne.

Ces derniers ont récolté une maigre récolte de douze points en 18 rencontres ce qui les place au dernier échelon de la conférence de l’Ouest.

Crédit Photo: Vincent Carchietta-USA TODAY Sports

Article précédent

Trois joueurs du Canadien qui pourraient exploser

Article suivant

Le Canadien offre un essai à Simon Després

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *