Soccer

L’Impact trébuche en demi-finale du Championnat canadien

L’Impact aura à faire une croix sur une possible quête en ligue des Champions de la CONCACAF en raison d’une défaite de 2 à 0 subie à Vancouver mercredi soir dans le match retour des demi-finales du Championnat canadien. 

La troupe de Rémi Garde s’est donc incliné par la marque de 2 à 1 au total des buts et laisse les Whitecaps de Vancouver rejoindre le Toronto FC en finale. 

À la 16e minute de jeu, l’Impact a obtenu une chance en or de donner un dur coup aux Whitecaps avec un but hâtif à l’extérieur.

C’est le centre de Michaël Petrasso qui a été à l’origine d’une chance lorsqu’il a été redirigé par le gardien Stefan Miranovic vers le second poteau. Posté à cet endroit, le controversé italien Matteo Mancosu a été incapable de placer le ballon au fond du filet ce qui aurait acculé les Whitecaps au pied du mûr.

L’Italien a eu toutes les raisons de s’en vouloir puisque les Whitecaps ont rapidement donné le ton à la première demie en dominant le onze montréalais dans toutes facettes du jeu.

À la 19e minute de jeu, le centre du défenseur latéral Jakob Nerwinski a été redirigé au fond du filet par l’attaquant péruvien Yordy Reyna égalisant ainsi le cumulatif des buts à un but de chaque côté.

Huit minutes plus tard, les joueurs de l’Impact ont poussé un soupir de soulagement lorsqu’ils ont vu le coup franc de Cristian Techera frapper de plein fouet la barre horizontale du filet de Clément Diop.

L’élan des Whitecaps a ensuite perduré en début de deuxième demie. La défensive de l’Impact a ensuite flanché lorsque Shamir Shome a écopé d’une faute aux dépens de Marcel De Jong dans la surface réservée au gardien. Kei Kamara s’est chargé de doubler l’avance des siens en déjouant le gardien Diop.

C’est ensuite qu’Ignacio Piatti a fait son entrée dans la rencontre. Dès la 65e minute de jeu, une combinaison entre lui et Alejandro Silva a résulté en un tir dangereux de l’Argentin qui a toutefois été stoppé par Stefan Marinovic.

Malgré l’apparition d’Alejandro Silva et Ignacio Piatti, la bande de Carl Robinson a su contenir les attaques montréalaises pour ainsi se diriger tout droit en finale.

Crédit photo : Radio Canada

Article précédent

Jarome Iginla annonce sa retraite

Article suivant

Trevor Linden quitte ses fonctions avec les Canucks

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *