Soccer

L’Impact visite un adversaire redoutable ce soir

Auteur de quatre victoires consécutives et cinq gains en six matchs, l’Impact de Montréal se rend maintenant dans le Bronx pour y affronter le New York City FC au Yankee Stadium, ce mercredi soir à 19h.

« On est au milieu d’une série de sept matchs en 22 jours, a dit l’entraîneur-chef de l’Impact, Rémi Garde. On aura certainement besoin de tout le monde, en espérant que les rotations n’affectent pas le niveau d’investissement de chaque joueur dans l’équipe, ce qui est la chose la plus importante pour moi. Maintenant, on joue contre une équipe très solide. Il faudra s’adapter à un terrain très petit, qui favorise beaucoup les duels. Il faudra s’adapter et ne pas refuser le contact, en étant très vigilant, parce que c’est une équipe qui peut varier son jeu. C’est un match très compliqué qui nous attend. »

L’équipe en forme du moment

Le Bleu-blanc-noir est sans contredit l’équipe la plus en forme en ce moment en MLS avec 12 points récoltés à ses quatre derniers matchs. Les Montréalais sont remontés dans le top six de l’Association Est, se plaçant en bonne posture pour entamer un mois de juillet chargé.

Durant cette excellente séquence pour les Montréalais, le Joueur désigné argentin Nacho Piatti a lui aussi retrouvé la forme : le numéro 10 a marqué quatre buts à ses quatre derniers matchs, ajoutant une passe décisive. Cette saison, Piatti cumule neuf buts, bon pour le septième rang des marqueurs en MLS.

« New York City FC, c’est une bonne équipe, a dit Piatti. Ils ont déjà huit victoires à domicile et ils n’ont pas perdu encore. C’est très difficile de jouer à leur stade. De notre côté, on ne change rien, on va là avec l’objectif de prendre des points et de continuer à monter au classement. Tout le groupe est bien et confiant. C’est un très grand match pour nous. »

Le Yankee Stadium, une forteresse

Le NYCFC, dirigé par Domènec Torrent depuis le 11 juin après le départ de Patrick Vieira à Nice, présente une fiche de huit victoires et un match nul à la maison. Plus impressionnant encore, les Citizens n’ont accordé que quatre buts aux visiteurs cette année.

« C’est un match de plus dans ce bassin de gros matchs. Ça ne veut donc pas dire grand-chose pour nous, ce qu’ils ont fait jusqu’ici, a dit le défenseur Jukka Raitala. Ils viennent de gagner un match de rivalité cette fin de semaine, mais je pense que si nous poursuivons dans la même veine, en continuant d’être forts en équipe, je suis très confiant qu’on pourra retirer quelque chose de ce déplacement. »

Rudy Camacho encore indisponible

Chez les Montréalais, le défenseur Rudy Camacho devra s’absenter une fois de plus en raison d’un inconfort au mollet, alors que le milieu de terrain Jeisson Vargas pourrait faire un retour au jeu. Du côté du NYCFC, David Villa, touché au genou, représente un cas incertain pour mercredi, tout comme le défenseur Ronald Matarrita, blessé aux ischio-jambiers. L’attaquant Jo Inge Berget, pour sa part, ne devrait pas participer à la rencontre.

Article précédent

Pas de prolongation de contrat en vue pour Max Pacioretty

Article suivant

Un stade à 900 M$ pour les Rays de Tampa Bay ?

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *