Soccer

Premier match, première défaite de l’Impact à Cincinnati

À son premier match dans son histoire face au Cincinnati FC, l’Impact de Montréal a subi un revers de 2 à 1 aujourd’hui à l’étranger. Cette défait fait très mal, considérant que Cincinnati se classe à l’avant-dernier rang dans l’Est.

Le bleu blanc noir a bien mal commencé cette rencontre, alors qu’Allan Cruz est parvenu à faire dévier un centre de son coéquipier pour marquer le premier filet du match dès la 7e minute de jeu. Ce qui a donné confiance à la pire offensive de la MLS cette saison. On parle d’une longue séquence sans marquer pour Cincinnati.

L’Impact a d’ailleurs été très timide durant la première demie, n’obtenant pas vraiment de chance de créer l’égalité durant les 45 premières minutes de la rencontre. La surface de jeu était très difficile sur le gazon du Nippert Stadium.

En début de deuxième demie, les Montréalais ont augmenté la cadence en offensive, mais n’a pas été en mesure de trouver le fond du filet. Ce qui a également ouvert le jeu pour l’équipe adverse lorsque Fatai Alashe a réussi un beau tir dans la surface de réparation pour prendre une avance de deux buts à la 62e minute de jeu.

Ce qui n’a pas nécessairement découragé la troupe de Rémi Garde, alors que Orji Okwonkwo a rendu les choses intéressantes grâce à un coup de tête très bien orchestré à la 75e minute. Ce qui a ouvert le jeu pour une fin de rencontre excitante, mais le bleu blanc noir a été freiné pour le reste du match. Ce dernier a remplacé Micheal Azira à la 63e minute.

Il faut dire que les Montréalais ont eu des difficultés à remporter leurs duels à 1 contre 1, remportant un 34 duels sur 86 au total dans la rencontre. Un gros signe qui indique le petit manque dans l’équipe pour ce match.

L’Impact reprendra l’action samedi prochain lorsque le Revolution de la Nouvelle-Angleterre sera de passage au Stade Saputo dès 13h. Une rencontre accessible sur papier, considérant qu’il se classe au dernier rand de l’Association de l’Est.

Crédit photo : MLS.com

Article précédent

Les Blues en eaux troubles !

Article suivant

Les Huskies sont champions de la LHJMQ

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *