Soccer

Retour d’Ignacio Piatti pour l’Impact

MONTRÉAL  L’Impact de Montréal sera de retour à son domicile du Stade Saputo, samedi à 13 h, pour faire face au Revolution de la Nouvelle-Angleterre.

« Je pense qu’il faut qu’on ait plus confiance maintenant dans nos moyens offensifs, tout en gardant un équilibre, a dit l’entraîneur-chef de l’Impact, Rémi Garde. Je n’oublie pas que, l’année dernière, la deuxième très bonne partie de saison était en partie due au fait qu’on avait corrigé le nombre de buts concédés par rapport à la première partie de saison. Je suis un entraîneur qui prône l’équilibre. J’aimerais que mon équipe se crée plus d’occasions offensives. Je pense que les matchs à la maison vont justement nous aider à devenir plus menaçants encore une fois sur ce plan-là. »

Nacho Piatti de retour

Le Joueur désigné argentin Nacho Piatti fera son retour au jeu, lui qui n’a pas enfilé l’uniforme montréalais depuis le 16 mars, lors d’une victoire de 3-1 contre Orlando City SC, contre qui il avait marqué deux buts. Cependant, le défenseur latéral Bacary Sagna est suspendu pour le match de samedi en raison d’une accumulation d’avertissements.

L’Impact voudra poursuivre sa forte séquence au Stade Saputo, où l’équipe n’a qu’une seule défaite à ses neuf dernières rencontres. Les Montréalais présentent d’ailleurs une fiche positive de cinq victoires, quatre défaites et un match nul en 10 duels contre les représentants de Boston en sol québécois. Les buteurs de l’Impact sont eux aussi productifs contre les Revs : Anthony Jackson-Hamel a quatre buts en sept matchs joués, Nacho Piatti a trois buts et quatre passes décisives, alors que Maxi Urruti a marqué deux fois en six rencontres.

« C’est toujours dangereux d’affronter une équipe avec un nouvel entraîneur, a dit le milieu de terrain Samuel Piette. À la maison, il y a une pression de plus de gagner. On a eu du succès sur la route, mais ça ne représente pas trois points acquis à domicile. Ça va être un bon match. Il faut être prudent, mais il faut aussi se laisser aller et jouer librement. On a le support et le confort d’être à la maison. On doit l’utiliser à notre avantage pour bien performer samedi. »

Arena nommé entraîneur des Revs cette semaine

L’Impact affrontera pour la deuxième fois de suite une équipe qui joue sous les ordres d’un nouvel entraîneur-chef : le Revolution a engagé l’ancien sélectionneur de l’équipe nationale des États-Unis Bruce Arena cette semaine. La Nouvelle-Angleterre est en dernière position du classement de l’Association Est, avec 11 points en 13 matchs et notamment aucune victoire sur la route. Il faudra cependant surveiller le Joueur désigné espagnol Carles Gil, qui a quatre buts et deux passes décisives depuis son arrivée au Massachusetts.

« C’est un bon entraîneur, a souligné l’attaquant Maxi Urruti. Il a été avec différents clubs et a tellement d’expérience dans cette ligue. De notre côté, on doit marquer des buts. Nous avons bien joué à New York et nous avons bien fait en deuxième mi-temps contre Cincinnati. Nous devons continuer sur cette lancée pour ce match à domicile. »

La semaine prochaine, l’Impact jouera pour la seule fois cette saison un vendredi soir, le 24 mai à 22 h 30 contre le Los Angeles FC au Banc of California Stadium.

Les Montréalais seront ensuite de retour à la maison pour quatre matchs consécutifs, à commencer par celui du mercredi 29 mai à 19h30 contre le Real Salt Lake.

COMMUNIQUÉ IMPACT

Article précédent

Soirée difficile à Milwaukee pour les Raptors

Article suivant

Le Canada s'empare du 2e rang du groupe A

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *