Soccer

Rod Fanni, un ajout de profondeur

On sait très bien que l’Impact de Montréal doit vivre avec un manque de profondeur au sein de la charnière centrale de la défensive avec la blessure de Zakaria Diallo. On s’est donc tourné vers le vétéran Rod Fanni pour se donner une plus grande profondeur en défensive.

Avec un contrat en poche jusqu’au mois de juin, on se doute bien que le vétéran de 36 ans est à Montréal pour une période temporaire actuellement. Il y a une option de prolongement pour le reste de la saison également, mais on ne s’attend pas à le voir pour très longtemps avec l’Impact.

Il ne faut pas oublier que l’ancien de l’Olympique de Marseille en division 1 française n’a pas disputé de matchs compétitifs depuis près d’un an. Il a continué à s’entrainer pendant ce temps. Toutefois, le rythme des entrainements est loin d’être semblable à une rencontre de haut niveau. L’Impact permet au joueur de demeurer en forme pour quelques mois, même s’il s’approche de la retraite. À 36 ans, il est évidemment loin d’être aussi rapide qu’un jeune de 21 ans.

« Si je suis là, c’est beaucoup par rapport à M. Garde, a-t-il précisé. On a évolué dans un championnat commun, on se connaît pas mal. Ce qui m’a amené, c’est ce projet de faire évoluer les choses à l’Impact. J’espère donner le meilleur de moi-même pour y parvenir. »

On parle d’une situation favorable pour les deux clans puisque Fanni vient également combler les besoins défensifs de la troupe de Rémi Garde et apporte un peu plus d’expérience à une équipe en reconstruction avec plusieurs jeunots. Même si Fanni n’apporte que ces deux éléments, l’entraineur-chef tenait à assurer que son acquisition faisait déjà partie des plans avant la blessure de Zakaria Diallo pour l’entièreté de la saison 2018.

« C’est une recrue que j’avais souhaitée avant la blessure à Zakaria, a assuré Garde. Même avant cette blessure, nous étions sur le fil du rasoir avec deux seuls défenseurs centraux. Évidemment, son arrivée est encore plus à point. »

Rod Fanni est donc un ajout de profondeur ou d’urgence tout simplement. Il serait donc risqué d’aller vous acheter un chandail portant son nom.

Crédit photo : sympatico.ca

Article précédent

Autre match à oublier pour le Canadien

Article suivant

Taylor Hall, un candidat majeur au trophée Hart

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *