Soccer

Un troisième gain consécutif pour l’Impact ?

L’Impact de Montréal commence une séquence chargée de sept matchs en 22 jours en accueillant les Colorado Rapids, ce samedi à 19h30 au Stade Saputo.

« C’est un match piège, a dit l’entraîneur-chef de l’Impact, Rémi Garde. Colorado est une équipe qui défend très bien et qui est très difficile à battre. Ils risquent de nous attendre très bas, de nous laisser très peu d’espace et d’essayer de sortir en contre. Ils ont de la vitesse devant. C’est une équipe qui aspire son adversaire. Il faudra être très patient et faire circuler le ballon très vite. »

Une équipe transformée

Le Bleu-blanc-noir est l’équipe de l’heure en MLS : avec 12 points sur une possibilité de 15 et seulement deux buts alloués à ses cinq derniers matchs, l’Impact s’est rapproché à deux points d’une place en séries. Les Montréalais n’ont d’ailleurs pas accordé de but lors des 342 dernières minutes, un record de club en MLS.

« Cette rencontre sera plus difficile pour nous que celle contre Kansas City ou contre Orlando, et ce, pour plusieurs raisons, a dit le gardien de but Evan Bush. Orlando nous devançait au classement et nous devions les rattraper, alors que Kansas City était l’une des meilleures équipes de la ligue, nous obligeant à être au sommet de notre forme physique et mentale. Contre Colorado, c’est un piège. Nous ne pouvons absolument pas diminuer le rythme, peu importe nos plus récentes performances. Nous avons obtenu des résultats parce que nous avons été engagés et impliqués dans tout ce que nous faisons, tant à l’entraînement que dans les matchs. Nous devrons être vigilants. »

Bien qu’il n’ait jamais marqué en carrière contre les Rapids, Nacho Piatti cumule quatre buts à ses cinq derniers matchs. L’attaquant Matteo Mancosu, de son côté, a marqué un but à son seul rendez-vous contre les visiteurs de samedi, tandis que le milieu de terrain Alejandro Silva a ouvert son compte avec l’Impact samedi dernier contre le Sporting Kansas City.

Bien qu’ils s’approchent tous deux d’un retour au jeu, les défenseurs centraux Zakaria Diallo et Kyle Fisher ne seront pas disponibles pour ce match. Les milieux de terrain Samuel Piette et Jeisson Vargas représentent des cas incertains, tandis que les jeunes Québécois David Choinière et Louis Béland-Goyette sont toujours blessés à long terme. Chez les Rapids, le défenseur Marlon Hairston manquera à l’appel en raison d’une blessure et Edgar Castillo est suspendu.

« L’attitude du groupe est très bonne et on prend chaque match au sérieux, a dit le milieu de terrain Samuel Piette. Contre Colorado, ça va être très important pour nous de le prendre encore plus au sérieux et de tout donner. Je sais qu’on a beaucoup de matchs en juillet, mais il faut les prendre un à la fois, et ne pas regarder plus loin que le prochain match. »

Article précédent

Milos Raonic complète le travail contre Novak

Article suivant

La victoire à domicile devra attendre pour les Alouettes

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *