Soccer

Une victoire à Philadelphie qui vaut de l’or

L’Uruguayen Alejandro Silva a offert son meilleur match de la saison samedi soir à Philadelphie en réussissant un doublé pour l’Impact qui a surmonté un retard d’un but pour finalement se sauver avec une victoire plus qu’importante de 4 à 1 face à l’Union. 

Ce gain crucial dans la courses aux séries éliminatoires permet donc à l’Impact de consolider sa 6e place au classement de l’Association de l’Est.

L’Impact dispose désormais de cinq points de priorité sur le DC United qui a disputé deux matchs en moins. De plus, cette victoire permet à la troupe de Rémi Garde de réduire l’écart à un seul point avec l’Union de Philadelphie qui occupe toujours la 5e place au classement.

Après avoir vu l’Union prendre les devants à la 11e minute de jeu gracieuseté d’une reprise de la tête du défenseur Auston Trusty qui inscrivait par le fait même, son premier en carrière dans la Major League Soccer, l’Impact a fait preuve de toute une force de caractère.

Les hommes de Rémi Garde ont riposté avec quatre buts sans ripostes, dont deux en première mi-temps.

C’est connu à travers la ligue, l’identité offensive du onze Montréalais repose principalement sur la contre-attaque.

C’est de cette façon que l’Impact a créé l’égalité. À la 28e minute de jeu, Ignacio Piatti s’est échappé à toute vitesse vers la zone de réparation adverse avant de servir une passe vers l’avant à Alejandro Silva qui a complété la manœuvre en soulevant le ballon par-dessus le gardien de l’Union, Andre Blake.

Quelques minutes plus tard, l’effet Amarikwa s’est fait ressentir dans le jeu de l’Impact. Ce dernier a été à l’origine du deuxième but montréalais lorsque le retour de son tir, dévié de la main par le portier de l’Union, a été redirigé dans le filet par l’Algérien Saphir Taïder ce qui donnait les devants à Montréal.

À la 63e minute de jeu, l’Impact a donné un dur coup à Philadelphie. Servi par la passe d’Ignacio Piatti, le défenseur latéral Daniel Lovitz s’est rendu tout près du gardien avant de centrer le ballon pour Quincy Amarikwa qui n’a eu qu’à pousser le ballon dans une cage libre pour marquer son premier but dans l’uniforme de l’Impact.

La bonne vieille recette de la contre-attaque a continué de fonctionner pour les hommes de Rémi Garde. À la 76e minute de jeu, Alejandro Silva et Ignacio Piatti se sont échappés à deux contre un et c’est finalement l’Uruguayen qui a enfilé l’aiguille pour la deuxième fois de la soirée rendant ainsi le match hors de la portée de l’Union.

Prochain Rendez-Vous

L’Impact retrouvera le confort de son domicile dès samedi soir prochain alors que David Villa et le New York City FC seront au Stade Saputo.

Crédit photo : 98,5 FM

Article précédent

Max Domi a une longueur d'avance sur Jonathan Drouin

Article suivant

Tour d’horizon LNH 2018-2019 : Maple Leafs de Toronto

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *