Baseball

Larry Walker : Dernier Expo à Cooperstown !

Cet après-midi, Larry Walker en compagnie de Derek Jeter; Ted Simmons et de Marvin Miller, faisant partie de la cuvée 2020, seront officiellement intronisés parmi les immortels du baseball au Temple de la renommée du Baseball à Cooperstown. Cérémonie qui devait avoir lieu en juillet 2020, mais qui a été remis à cette année en raison de la COVID.

Carrière en chiffres

Un bref rappel sur la carrière du natif de Maple Ridge en Colombie-Britannique. Walker a joué 17 saisons dans les majeures, soit de 1989 à 2005. Il a débuté sa carrière avec les Expos en 1989 et il a joué avec nos amours jusqu’en 1994. Il s’est ensuite joint aux Rockies du Colorado en 1995, où il a passé dix saisons avec eux. En 2004, il fut échangé aux Cards de St. Louis avec qui il a terminé sa carrière en 2005. Il a participé avec St. Louis à la Série Mondiale de 2004, où son équipe s’est inclinée contre les Red Sox de Boston.

Au total de sa carrière, ses statistiques sont tout simplement éloquentes. Il a maintenu une moyenne au bâton en carrière de .313; il a frappé 2160 coups sûrs; 383 circuits et 1311 points produits. De plus, il a remporté à trois reprises le titre de champion frappeur de la Ligue Nationale en 1998; 1999 et 2001. En 1997, il a été le joueur le plus utile à son équipe et a frappé le plus de circuits dans la Ligue Nationale. En défensive, il a remporté le gant d’or à sa position à sept reprises, soit en 1992; 1993, 1997; 1998; 1999; 2001 et 2002. Il a aussi été sur l’équipe d’étoiles de la Ligue Nationale à cinq reprises, soit en 1992; 1997; 1998; 1999 et 2001.

Il devient ainsi le 4e voltigeur de l’histoire des Expos et le 7e de l’organisation, qui ont été repêchés ou ayant joué avec l’équipe, après les Dawson, Guerrero et Raines sans oublier les Carter; Randy Johnson et Pedro Martinez. Il sera donc le dernier Expo à être admis à Cooperstown.

Source : baseballreference.com

Article précédent

Jake Evans est prêt pour être le troisième centre

Article suivant

Connor McDavid rêve de jouer avec Sidney Crosby

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *