Baseball

Les Yankees n’ont pas dit leur dernier mot, mais ?

Avec l’acquisition du voltigeur Joey Gallo des Rangers du Texas, et du premier but Anthony Rizzo, des Cubs de Chicago, à la date limite des transactions la semaine dernière, force est de constater que l’état major des Yankees de New York croit toujours en ses chances de se classer pour les séries d’après-saison. On possède un recul de 6 matchs en date du 5 août sur les meneurs de la division Est de la Ligue américaine, les Rays de Tampa Bay. De plus, ils accusent seulement deux matchs pour le meilleur deuxième.

Toutefois, ils devront se méfier des Blue Jays qui connaissent une bonne séquence depuis leur retour à Toronto et qui alignent des jeunes joueurs de talent exceptionnel qui semblent émerger en même temps cette saison. Ils seront à surveiller d’ici la fin du calendrier, eux qui accusent seulement trois matchs de retard dans la course au meilleur deuxième.

Nouvelles acquisitions

Depuis leurs récentes acquisitions, les Yankees, en six matchs, ont maintenu une fiche de cinq victoires contre un revers. Dans leurs dix derniers matchs, sept victoires contre trois revers. Même fiche pour les Blue Jays. Si les new-yorkais veulent aspirer à se classer dans les séries, ils devront être plus dominants à domicile, eux qui ont une fiche de 29 victoires et 24 défaites. Insuffisant en soi.

Bien qu’en offensive, les Yankees ont tous les éléments pour briller, c’est davantage au monticule que les choses devront s’améliorer s’ils veulent aspirer à jouer en automne. Outre l’excellent Gerrit Cole, qui est d’ailleurs atteint de la COVID comme l’artilleur gaucher Jordan Montgomery, c’est les performances en dents de scie du reste de la rotation qui inquiète. Sans compter qu’ils ont d’autres lanceurs qui se retrouvent sur la liste des blessés comme Domingo German et Corey Kluber.

De plus, l’artilleur étoile, Aroldis Chapman, a été inconstant cette saison. Un bon début de saison suivi d’un passage à vide. Ils auront besoin du support de jeunes artilleurs notamment de Luis Gil, qui a connu un excellent premier départ pour combler la perte à court terme de ces différents lanceurs partants.

La question qu’il faut se poser. Est-ce que l’offensive des Bombardiers du Bronx pourra être suffisante pour les amener en séries ? La démonstration reste à faire dans les 55 matchs restants à la saison régulière.

De plus, ils devront mieux performer contre les équipes de leur propre division en l’occurrence les Rays, les Red Sox et les Blue Jays. Ils leur restent 16 matchs contre ces équipes. Leurs performances contre celles-ci seront déterminantes s’ils se classeront en séries. À ne pas en douter que les ajouts d’Anthony Rizzo et de Joey Gallo ne pourront que les aider, mais est-ce que ça sera suffisant? Réponse le 3 octobre.

Source : mlb.com

Article précédent

Mike Hoffman enfin en bleu-blanc-rouge

Article suivant

3 équipes se batailleraient Vladimir Tarasenko

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *