CanadiensHockeyJoueurs autonomesLNH

2 vétérans québécois pourraient écouter les offres du Canadien

Avant sa nomination comme directeur général du Canadien, Kent Hughes représentait une vingtaine de joueurs dans la LNH. De ce lot, deux de ses clients étaient les Québécois Kristopher Letang et Patrice Bergeron. Deux joueurs qui deviendront joueurs autonomes sans compensation cet été.

Respectivement âgés de 34 et 36 ans, ceux-ci ne viendraient pas changer le visage de l’équipe puisqu’ils commencent à ralentir en raison de leur âge, mais ça ne semble pas hors de question qu’ils écoutent les offres du Tricolore. Puisque Hughes les connait bien, il pourrait tenter de les attirer à Montréal cet été, même si ça semble peu probable que ça se concrétise.

La situation semble plus favorable pour Letang qui n’avait pas caché son intérêt face au Canadien le mois dernier, alors qu’il ne connait pas les intentions des Penguins pour prolonger son passage à Pittsburgh. Ayant disputé toute sa carrière avec cette formation, le directeur général des Penguins Ron Hextall pourrait devoir le laisser partir en raison de la situation du cap salarial et Montréal pourrait devenir rapidement une option intéressante.

Totalisant quand même 33 points en 34 matchs cette saison, le défenseur droitier pourrait aider au leadership du Canadien dans le vestiaire. Cependant, le fait qu’il est en fin de carrière et qu’il est très souvent blessé pourrait ralentir les intentions de Hughes. Ce dernier connait le dossier de Letang comme le fond de sa proche et sera le premier à décider si ça vaut la peine de l’amener à Montréal avec son antécédent de blessures.

De l’autre côté, l’acquisition de Bergeron en serait toute une pour encadrer les jeunes joueurs de centre du Canadien comme Nick Suzuki et Jake Evans. L’un des joueurs de centre les plus complets de la LNH encore cette saison, l’athlète de 36 ans a amassé 31 points en 35 matchs. Quand on parle de montrer l’exemple au jeunes joueurs, disons qu’il serait la prise parfaite.

Évidemment, on peut bien rêver dans la vie, mais il serait bien étonnant que les Bruins laissent partir leur grand leader, le capitaine de l’équipe qui a passé toute sa carrière à Boston. Bergeron avait lui-même expliqué qu’il ne négocierait pas de nouveau contrat durant la saison régulière, mais ça ne veut pas dire que les Bruins veulent le perdre pour autant. Quand on veut vraiment garder un joueur important, la négociation d’un nouveau contrat se fait rapidement. Ce sera le cas de Bergeron à Boston.

Bref, il y a une possibilité que ces deux joueurs écoutent le Canadien, même si c’est loin d’être fait pour le moment. Laissons Hughes évaluer ses options et attendons de voir ses décisions avec Jeff Gorton par la suite.

Article précédent

David Desharnais aux Jeux Olympiques ?

Article suivant

Kent Hughes fait connaitre ses intentions

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *