CanadiensHockeyLNH

6 joueurs intouchables chez le Canadien

Lorsqu’une équipe entame une phase de reconstruction, elle doit identifier les joueurs auxquels on souhaite bâtir pour le futur. Chez le Canadien, on va bientôt entamer ce processus et les dirigeants doivent donc identifier les joueurs intouchables de l’organisation. Au total présentement, le journaliste du Journal de Montréal Jonathan Bernier en a identifié 6.

Parfois, des organisations échangent tout le monde pour des choix au repêchage comme en Arizona dernièrement, mais le Tricolore pourrait décider de garder un groupe de leaders dans le vestiaire et bâtir avec ça.

Si on commence par les jeunes joueurs prometteurs qui doivent absolument être des membres du Canadien dans les prochaines années, on peut rapidement dire que Nick Suzuki est LE joueur à garder. Ce dernier est déjà le meneur offensif de cette formation et pourrait éventuellement même devenir le capitaine du Canadien. Il est un joueur complet.

On peut ajouter Cole Caufield qui deviendra un jour ton marqueur de buts importants comme il l’a fait en séries éliminatoires de 2021. Puis, il y a aussi Alexander Romanov qui préconise un jeu très physique et qui prend de plus en plus confiance en lui. Le jeune russe est de plus en plus respecté dans la LNH.

Chez les trois leaders importants, on peut assurément placer Josh Anderson dans ce lot, lui qui se présente à chaque présence sur la patinoire et qui ne se gêne pas pour passer de la parole aux actes, un peu comme Brendan Gallagher qui a aussi bâti une solide réputation à Montréal. Les deux meneurs pourraient finalement être aidés par Tyler Toffoli qui produit pratiquement comme le meilleur attaquant du Tricolore et qui ne coûte pas les yeux de la tête.

Bref, vous constaterez que cette liste comporte un seul défenseur. Cela signifie que le Canadien devrait trouver des arrières à  remplacer pour montrer l’exemple aux jeunes prometteurs. N’oublions pas que les Kaiden Guhle et Logan Mailloux auront besoin d’un modèle pour se développer comme défenseur. Cela ne viendra pas du jour au lendemain.

Et pour le moment, on peut placer Cayden Primeau comme gardien du futur, mais admettons qu’il n’a pas connu des performances rassurantes dernièrement. Espérons qu’il se reprenne et qu’il redevienne le gardien pour remplacer Carey Price.

Article précédent

Une autre première dans l'histoire du Kraken

Article suivant

Danielle Goyette marque l’histoire de l’ECHL

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.