CanadiensHockeyLNH

Alexander Romanov devra jouer une grosse saison

Le jeune défenseur Alexander Romanov est loin d’être assuré de son poste avec le Canadien cette saison, lui qui serait protégé du ballotage s’il est retranché de l’équipe. Surtout qu’il a mis du temps à trouver son rythme dans les deux dernières semaines.

Cependant, il s’est amélioré de match en match dans ce camp d’entrainement, jouant surtout avec Jeff Petry. Au départ, ça ne semblait pas très convaincant, mais le Russe a pris confiance plus le camp avance, ayant connu sa meilleure performance samedi soir contre Ottawa.

Il faut rappeler qu’il joue son poste à Montréal cette année, mais qu’il sera aussi joueur autonome avec compensation l’été prochain. Il s’agit donc d’une saison importante pour lui afin de prouver qu’il peut jouer dans la LNH avec constance. Cela pourrait donc déterminer sa prochaine entente.

Un contrat transitoire de deux saisons à petit prix ou un contrat à plus long terme qui lui donnera un futur assuré ? C’est pourquoi il doit connaitre une grosse saison pour satisfaire le Tricolore.

On ne l’a pas vraiment utilisé en séries éliminatoires, justement parce qu’il voulait souvent en faire trop sur la patinoire et qu’il manquait de constance. En 2021-22, ce serait sa première saison complète dans le circuit Bettman et il n’est pas habitué à ce type de campagne. Il mettra donc certainement son corps, mais aussi son mental à l’épreuve et devra travailler très fort en ce sens.

Romanov ne sera probablement jamais un arrière offensif de premier-plan, mais son jeu général peut le rendre très utile dans toutes les situations. Ce sera donc à lui de conclure le camp en beauté et ensuite être efficace tout au long de la saison. Le simple fait de pouvoir évoluer avec Petry pourrait grandement l’aider à faire le travail.

Les deux joueurs pourraient se compléter et former une paire fiable afin d’équilibrer la défensive au complet. En santé, la brigade défensive reléguerait Romanov sur la troisième paire avec la présence de Petry, Chiarot, Edmundson et Savard. Il resterait donc deux places pour les autres joueurs avec le jeune russe, Kulak, Wideman, Fairbrother et Guhle.

Article précédent

🎥 Cole Caufield montre la précision de son tir

Article suivant

🎥 Joel Armia se démarque en ping-pong

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *