CanadiensHockeyLNHRumeurs

Brett Kulak de retour avec le Canadien ?

Échangé aux Oilers d’Edmonton à la date limite des transactions, le défenseur Brett Kulak n’est pas fermé à un retour à Montréal l’an prochain. Ce dernier va devenir joueur autonome sans compensation cet été et il aura certainement quelques offres sur la table.

Le journaliste Jonathan Bernier au Journal de Montréal a pris le temps de discuter avec Kulak suite à l’élimination des Oilers et l’ancien du Tricolore est grandement intéressé à revenir avec l’équipe la saison prochaine.

Kulak n’est peut-être pas un défenseur du top 4, mais il a rendu de fiers services au Canadien dans les dernières années. Capable d’évoluer à gauche ou à droite en défensive, le gaucher a souvent été sous-estimé dans son rôle. Pourtant, on parle certainement d’un défenseur qui a sa place dans la LNH à tous les soirs et qui stabilise grandement la brigade défensive.

L’athlète de 28 ans a gagné 1,850 M$ annuellement au cours des 3 dernières saisons et son prochain contrat pourrait dépasser légèrement la barre du 2 M$ par année. Il vient d’ailleurs de connaitre sa meilleure campagne en carrière avec 21 points en 74 parties avec un différentiel de -4. Il montre donc des chiffres très intéressants pour un arrière de profondeur.

Honnêtement, ce serait toutefois étonnant qu’on décide de le ramener à Montréal, si on considère tous les jeunes défenseurs qui tenteront de se tailler un poste avec le grand club. Il faut penser présentement que le Canadien compte déjà sur Edmundson, Petry, Savard, Romanov et Chris Wideman. Même si Wideman ne devrait pas jouer tous les soirs, on parle de 5 défenseurs réguliers à utiliser, en plus des jeunes défenseurs comme Barron, Harris, Guhle et Xhekaj. Ça commence à être beaucoup.

Malheureusement, même si un joueur aimerait revenir avec une équipe, cela ne veut pas dire qu’il y de la place pour l’accueillir à nouveau. C’est le cas du Canadien présentement.

Article précédent

Des détails pour assister au repêchage

Article suivant

Une grande nouvelle pour Joshua Roy

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.