CanadiensHockeyLNH

Cayden Primeau, la révélation du Rocket

Au début des séries éliminatoires de la Ligue Américaine, on ne pensait pas que le gardien Cayden Primeau allait autant progresser.

Après avoir vu Kevin Poulin obtenir le premier départ du Rocket en séries éliminatoires, le jeune portier de 22 ans a pris les choses en main et n’a plus jamais cédé sa place à partir de la deuxième rencontre des Lavallois. Il est devenu tellement dominant entre les poteaux que l’entraineur-chef Jean-Francois Houle n’a pas eu le choix de l’utiliser à profusion.

Le Rocket n’a peut-être pas été en mesure de remporter la Coupe Calder cette année, mais on ne pensait certainement pas que le gardien allait nous mener à une seule victoire de la finale. Plusieurs joueurs de Laval ont tiré leur épingle du jeu en séries, dont Danick Martel, mais Primeau est vraiment la révélation de ce bal printanier pour le Rocket.

Affichant un calme incroyable dans son demi-cercle, Primeau a terminé son parcours avec un dossier de 9-5, une moyenne de 2,17 buts alloués par match et une efficacité de ,936%. Il a terminé au sommet de l’AHL pour le nombre de minutes jouées et au premier rang pour ses 480 arrêts. En moyenne, il a bloqué 34 tirs par rencontre. C’est assez impressionnant.

On parle de performances dominantes qui ont certainement fait augmenter sa valeur auprès de l’organisation du Canadien. Avec une présence en finale, Primeau aurait même pu gagner le joueur le plus utile des séries sans aucun doute.

Mais est-ce suffisant pour obtenir la chance d’être le portier numéro un du Tricolore lors de la prochaine saison ? Il a été très impressionnant dans l’AHL depuis 2 ans, mais il a eu de la difficulté à s’ajuster au rythme de jeu de la LNH. Primeau devra ainsi amener cette confiance avec lui lors du prochain camp d’entraînement pour faire sa place avec le grand club.

Le tout dépendra évidemment du statut de Carey Price, mais le choix de 7e ronde a peut-être encore besoin de jouer des matchs dans la Ligue Américaine pour apprendre à dominer. Par la suite, on pourrait penser à le garder avec le Canadien s’il y a de la place pour lui.

Article précédent

L'Avalanche entame la finale en force

Article suivant

Un nouveau record pour la LNH

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.