CanadiensHockeyLNH

C’est tout ou rien pour le Canadien cette saison

La différence entre la victoire et la défaite chez le Canadien cette saison est assez grande à constater présentement. On peut facilement dire que c’est tout ou rien pour le bleu blanc rouge pour le moment.

Bien que le Tricolore a gagné deux fois contre les Red Wings de Detroit qui possède une faible offensive, on se rend compte que quand l’équipe gagne cette année, elle le fait de brillante façon et quand elle perd, cela devient très difficile à regarder pour les amateurs.

Alors que Jake Allen était devant le filet pour les trois victoires, dont deux par jeu blanc, on constate que la défensive a alloué en moyenne seulement 0,33 but par match en trois rencontres, alors que l’offensive montre une moyenne de buts marqués à 4,33.

On reste donc en confiance quand on parvient à débuter les matchs de brillante façon et on compétitionne pour 60 minutes. À noter que l’on a tiré de l’arrière pour seulement 8 minutes et 45 secondes durant ces 180 minutes de jeu au total.

De l’autre côté de la médaille, un revers est très difficile à avaler pour les joueurs. En 8 défaites, on a marqué seulement 1,13 buts par rencontre avec un total de 9, alors qu’on a accordé 4,13 buts par partie pour un total de 33 durant cette séquence. Disons que le manque de concentration et le découragement arrivent rapidement lorsqu’on commence à tirer de l’arrière. Malheureusement, on baisse les bras quand ça va mal.

Par ailleurs, sauf Carey Price, Allen est devenu le premier gardien du Canadien depuis José Théodore en 2000 à blanchir les Red Wings dans un match. Les époques commencent à changer à Montréal.

Article précédent

Plus que 2 équipes dans la course pour Jack Eichel

Article suivant

Une autre tuile tombe sur Sidney Crosby

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *