CanadiensHockeyLNH

Christian Dvorak ne fait pas le travail

Lorsque le Canadien a acquis l’attaquant Christian Dvorak, c’était dans le but de le faire jouer dans toutes les situations importantes. Considéré comme un joueur complet, il s’amenait dans l’équipe pour remplacer une partie défensive de Phillip Danault et une autre partie du côté offensif de Jesperi Kotkaniemi.

Présentement, il est correct en attaque avec une production de 5 points en 13 parties, légèrement mieux que Kotkaniemi cette saison. Cependant, il pourrait probablement produire un peu plus en attaque et aider le Canadien, mais on pourrait en dire autant de tous les joueurs du Tricolore, sauf Nick Suzuki qui produit à un point par rencontre. On peut donc moins blâmer Dvorak de ce côté, alors que tout le monde est dans le même bateau.

Défensivement, on le vantait comme un excellent joueur défensif, mais force est d’admettre qu’il ne fait pas le travail dans son territoire. Bien sûr, on l’utilise beaucoup dans les situations défensives importantes, mais il montre un triste différentiel de -13 cette saison. Ce qui est le pire différentiel de la LNH chez les attaquants cette année présentement.

Josh Anderson aussi n’est pas le plus efficace à -8, alors que seulement 7 joueurs ne sont pas du côté négatif avec leur différentiel chez le Canadien, dont Niku, Pezzetta et Belzile qui n’ont pas autant joué cette saison.

Le seul point positif de Dvorak, c’est qu’il est le meilleur centre de l’équipe sur les mises au jeu avec une efficacité de 53% en 2021-22. Au moins, Dominique Ducharme sait qu’il peut compter sur lui dans les situations importantes dans notre territoire. Cependant, il faudrait que ça se traduise par des sorties de zone efficaces et ça n’arrive pas trop souvent.

Bref, actuellement, on peut dire que Danault manque vraiment au Canadien et on espère que ça changera. Ça passera par l’effort évidemment.

Article précédent

Cole Caufield reprend tranquillement son rythme

Article suivant

Deux absents importants à l'entraînement du Canadien

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *